Inscription au patrimoine mondial de l'Unesco : le dossier de la Martinique pas retenu

Par 13/01/2020 - 17:50 • Mis à jour le 13/01/2020 - 17:49

Après le phare de Cordouan l'an dernier, c'est cette fois le dossier de "Nice, capitale du tourisme de riviera" qui a été préféré à celui des "Volcans et Forêts de la Montagne Pelée et pitons du nord de la Martinique".

    Inscription au patrimoine mondial de l'Unesco : le dossier de la Martinique pas retenu

C'est une nouvelle déception pour l'île, alors que l'audition devant le Comité Français du Patrimoine Mondial, en octobre dernier, semblait pourtant s'être bien passée.

Ce lundi, le gouvernement a ainsi officiellement annoncé son choix de retenir le dossier de "Nice, capitale du tourisme de riviera", dans un communiqué de presse et sur les réseaux sociaux. "Le dossier de Nice, que nous avons décidé de défendre cette année, est profondément original. Il s’agit de reconnaître la valeur patrimoniale d’un type d’urbanisme inédit : cosmopolite et orienté vers les loisirs. Ce qui s’est joué à Nice à partir de la fin du XVIIIe siècle, c’est l’invention d’une part importante de notre modernité", a déclaré le ministre de la Culture Franck Riester. De son côté, le ministre de l'Europe et des Affaires Etrangères, Jean-Yves Le Drian a estimé que "l'inscription de Nice au patrimoine mondial renforcera l'attractivité et le rayonnement culturel de tous les territoires français".

La candidature de Nice sera examinée par le Comité du Patrimoine mondial de l’UNESCO en juillet 2021.