CTM : la campagne électorale est officiellement lancée

Par 23/11/2015 - 12:25 • Mis à jour le 23/11/2015 - 12:25

La campagne électorale est ouverte, les candidats à la Collectivité Territoriale de Martinique peuvent désormais coller leurs affiches sur les panneaux qui ont été installés à cet effet dans les différentes communes.

    CTM : la campagne électorale est officiellement lancée
Depuis cette nuit 00h00 les candidats à la Collectivité Territoriale de Martinique peuvent coller leurs affiches sur les panneaux installés dans les différentes communes. Conformément au règlement, les mairies ont choisi les lieux où sont installées ces panneaux électoraux sous le contrôle de la préfecture.

En moyenne une campagne de ce type coûte entre 20 000 et 25 000 euros !

500 affiches sont officiellement demandées par la préfecture; mais de l'avis de certains imprimeurs les commandes sont parfois triplées ... En poussant les investigations un peu plus loin on constate qu'il y a beaucoup de discrétion autour des panneaux électoraux. Les imprimeurs qui acceptent de parler le font uniquement en off. Le silence est de mise également du côté de la préfecture.

En Martinique, il y a seulement 4 machines d'impression Press Off Set, alors les commandes sont souvent sous-traitées. Plusieurs raisons expliquent entre autre cela : les courts délais de livraison, les visuels qui sont souvent fournis tardivement (juste après la validation des dossiers de candidatures en préfecture); autre inquiétude : le paiement des commandes. En effet, sur les 9 listes, seules celles qui obtiendront 5% des suffrages exprimés seront remboursées par l'Etat. En moyenne une campagne de ce type coûte entre 20 000 et 25 000 euros.

En plus des affiches, les commandes comprennent 690 000 bulletins de vote et 330 000 professions de foi.

Les principaux concurrents de nos imprimeurs, se trouvent à moins de 200 kilomètres : en Guadeloupe! Les charges y sont moins importantes, par conséquent les imprimeurs martiniquais se fournissent même en papier là-bas,"C'est un secret de polichinelle" nous dit-on !

Les bulletins et listes des candidats sont consultables sur internet depuis cette nuit 00h00.

Audrey Ollon et Peggy Saint- Ville