Affaire Green parrot : La CTM se porte partie civile

Par • Mis à jour le 22/04/2016 - 13:38

La CTM sera bien partie civile dans l'affaire Green Parrot; procès dans lequel Alfred Marie-Jeanne, sa fille Maguy et Mark Frampton sont poursuivis pour prise illégale d'intérêt, faux et usage de faux.

    Affaire Green parrot : La CTM se porte partie civile
C'est confirmé, la CTM sera bien partie-civile dans le procès de l’affaire dite "Green Parrot" impliquant Afred Marie-Jeanne, Maguy Marie-Jeanne et Marck Frampton…

Prévue le 2 mars 2016, l’audience avait été renvoyé au 9 novembre 2016 car un groupe de citoyens qui souhaitait défendre les intérêts de la collectivité envisageait de se porter partie civile. Mais depuis la séance plénière de l’Assemblée de Martinique du 30 mars 2016, donnant mandat à Francis Carole et à Aurélie Nella pour défendre les intérêts de la Collectivité en cas d’empêchement d’Alfred Marie-Jeanne, on sentait que l’équipe en place envisageait de contrer la procédure citoyenne... C’est désormais chose faite !

Francis Carole a envoyé un courrier à l’avocat des contribuables lui signifiant que la CTM se porterait partie-civile dans ce dossier.Ce qui de facto fait tomber la procédure des contribuables mais Maître Jiovanny William leur avocat a affirmé qu'ils allaient "prendre toutes les mesures qui s'imposent au regard de la constitution nouvelle de la CTM".

Audrey Ollon et Cédric Catan