[PHOTOS] Le crocodile du Lamentin refait surface

Par 22/08/2021 - 18:05 • Mis à jour le 22/08/2021 - 17:56

Pris sur le vif ! Georges, comme on le surnomme depuis plusieurs années, a été photographié ce dimanche matin (22 août 2021) dans un cours d'eau, à proximité du centre commercial Place d'Armes. "Une drôle de rencontre", relate l'auteur du cliché, qui n'en a pas cru ses yeux au départ.

    [PHOTOS] Le crocodile du Lamentin refait surface

En faisant son footing, comme souvent le dimanche matin, quartier Place d'Armes au Lamentin, Vincent Guilgaut constate que la rivière a débordé à hauteur du parking du centre commercial, en raison des fortes pluies qui s'abattent actuellement sur notre île. 

Il s'apprête donc à prendre quelques photos de la montée des eaux, fréquente à cet endroit, mais toujours assez impressionnante. 

C'est alors qu'il se rend compte qu'en surface flotte un ... crocodile. Au départ, l'homme n'en croit pas ses yeux, il pense à une plaisanterie : 

Je suis resté plusieurs minutes à le regarder, on s'est regardés et je me suis approché de plus en plus pour faire quelques photos et à la dernière photo, d'un coup de queue, il est parti. C'était plutôt impressionnant, j'étais interloqué de voir un animal pareil ici.

Georges le crocodile 2
L'animal a été vu dans la rivière en crue jouxtant le centre commercial Place d'Armes (Lamentin)

L'homme, métropolitain installé en Martinique depuis deux ans, ignorait tout de la légende qui entoure cette présence animale insolite dans la rivière Lézarde. À son retour, sa voisine est incrédule et même à la vue des photos, elle croit à un montage. 

Vincent Guilgaut se défend de toute tentative de canulard : 

J'ai quand même fait une photo en montrant le magasin Leclerc derrière pour prouver que ce n'était pas un montage. Ça fait deux ans que je suis là, je suis métro, je n'ai pas d'intérêt, j'ai pas d'histoire à raconter. Quand on voit la tête, on imagine le corps, on voit que la tête d'ailleurs, j'ai vu que la tête, je me dis que c'est une bestiole qui doit faire pas loin de deux mètres, c'est vraiment un beau spécimen! Non, c'était vraiment une drôle de rencontre!

L'homme affirme ne pas avoir eu peur mais après ce face-à-face inattendu, il consent qu'il réfléchira à deux fois désormais avant de traverser les petites rivières du secteur. Écoutez son témoignage : 

 

Tags