Une rentrée sous tension

Par 04/11/2015 - 00:31 • Mis à jour le 04/11/2015 - 00:31

C'est la rentrée ! Pour la première fois, élèves et enseignants du collège de Godissard seront réunis depuis l'annonce de la mise en examen et du placement en détention d'un professeur d'espagnol accusé d'agression sexuelle par plusieurs élèves.

    Une rentrée sous tension
C'est une ambiance toute particulière qui devrait régner ce mardi matin au collège de Godissard ! En effet, c'est la première fois que la cité scolaire se retrouve depuis l'annonce de la mise en examen suivi du placement en détention d'un professeur d'espagnol au tout début des vacances de la Toussaint. Accusé par plusieurs élèves d'agression sexuelle, le professeur nie les faits et réclame sa liberté, il sera entendu par le juge aujourd'hui mardi 03 novembre.

Le syndicat des enseignants de l’UNSA réagit

C'est une affaire délicate et complexe pour les élèves mais également pour le corps enseignant; Marlène Lecefel - la secrétaire générale du syndicat des enseignants de l’UNSA - a rappelé combien cette nouvelle a fait l'effet d'une bombe. "Cela a jeté un émoi considérable dans la communauté, particulièrement dans son établissement. Les élèves, les parents d'élèves ont subi un choc terrible, je pense qu'il faut les ecouter ". La secrétaire générale a néanmoins rappelé qu'une enquête était en cours et qu'il était préférable de rester prudent. "J'attends les résultats de l'enquête, je préfère rester neutre dans cette affaire parce que c'est une affaire qui est grave", a t-elle conclu.

Audrey Ollon et Pascale Lavenaire