Une maison d’accueil pour les malades de cancer et leurs proches en Martinique

Par • Mis à jour le 30/05/2016 - 14:27

Une maison d’accueil pour les personnes atteintes de cancers et leurs proches ouvrira ses portes dès le mois de septembre 2016. Sur le site de l’hôpital Albert Clarac à Fort-de-France, la structure va prendre en charge les patients mais aussi les proches et leurs familles.

    Une maison d’accueil pour les malades de cancer et leurs proches en Martinique
Il aura fallu 12 ans de la réflexion et de recherches de financement pour que le projet d’une maison d’accueil pour les personnes atteintes de cancers et leurs proches puisse voir le jour en Martinique. La structure sera opérationnelle dès septembre 2016 et accueillera des patients habitant loin de l’hôpital accompagnés d’un proche.

Le bâtiment comprend un espace d’habitation de 6 chambres, des espaces de relaxation et un point information.

« La maison d’accueil servira à des patients qui sont valides qui résident loin de Fort-de-France et qui ont des problèmes au niveau des transports, des embouteillages. Ces personnes pourront bénéficier d’un studio confortable sur trois semaines et pourront être accompagnées d’un proche. Nous pourrons aussi prendre en charge les patients de Sainte-Lucie, de Dominique voir de la Guyane », selon Roger Toussaint, président de la Ligue contre le cancer.

Cette maison a coûté 650 000 euros financés par de nombreuses actions de la Ligue contre le cancer et de ses partenaires, le Lions’Club Antilles-Guyane, l’ancien Conseil Région et l’Agence régional de santé (ARS).

« Le cancer c’est un mot d’ordre pour nous depuis de nombreuses années. C’est une raison pour laquelle depuis déjà plus de 6 ans nous avons démarché un certain nombre de partenaires et surtout nous avons fait des opérations pour pouvoir rentrer des sous. La grosse opération que nous avons faite c’est une demande de subvention au siège international pour le budget autour de 130 000 euros », selon Christian Calixte, gouverneur du Lion’s Club Antilles-Guyane.

En Martinique, environ 1500 nouveaux cas de cancer sont enregistrés chaque année.

Veranika Chyhir et Jean-Marc Pulvar