Thierry Dol porte plainte contre l'Etat français et Areva

Par 28/12/2015 - 16:53 • Mis à jour le 28/12/2015 - 16:53

Le martiniquais Thierry Dol - ex otage d'AQMI - déposera deux plaintes pour "mise en danger de la vie d'autrui" et "non assistance à personne en danger" visant AREVA mais également de l'Etat français.

    Thierry Dol porte plainte contre l'Etat français et Areva
Un peu plus de deux ans après sa libération, le martiniquais Thierry Dol - enlevé par Al-Qaida au Maghreb islamique (Aqmi) en 2010 - s'exprime longuement dans les colonnes du quotidien Le Parisien en date de ce lundi 28 décembre 2015. Il revient sur ses conditions de détention mais confie également son désir de "se reconstruire". Son avocat, Maître Alex Ursulet, confirme en parallèle de cette interview le dépôt de deux plaintes pour « mise en danger de la vie d'autrui » et « non-assistance à personne en danger » visant Areva et l'Etat français. Cette procédure vient compléter l'enquête antiterroriste toujours en cours.

Audrey Ollon