Portables, wifi... Quels sont les effets des ondes magnétiques sur notre cerveau?

Par • Mis à jour le 12/11/2015 - 16:28

Quels sont les effets des ondes magnétiques sur notre cerveau? Cette question a fait l'objet hier d'une conférence-débats lors du 2ème congrès de médecine environnementale organisé par l'AMSES (Association Médicale pour la Sauvegarde de l'Environnement et de la Santé) à l'hôtel Batelière. Pour cette dernière journée ouverte au public, d'autres thèmes ont également été abordés.

    Portables, wifi... Quels sont les effets des ondes magnétiques sur notre cerveau?
Depuis un an, Maguy a de nombreux symptômes : fourmillements, irritations ou encore palpitations jusqu'ici inexpliquées par la médecine. Elle a déjà rencontré de nombreux spécialistes. Malgré les analyses et les prescriptions sa vie est depuis un enfer! Elle croit fermement que son mal provient des ondes magnétiques. "J'ai vu un cardiologue, j'ai vu un ORL, j'ai fait des bilans sanguins, tout es ok chez moi mais je ne supporte ni le téléphone portable, ni le téléphone sans fil... C'est très difficile de demander aux gens d'éteindre leur téléphone ! Je souffre en silence", explique Maguy.

"C'est une véritable préoccupation aujourd'hui"

Selon le professeur Dominique Belpomme directeur de l'Institut Européen de recherche sur le Cancer et l'Environnement (Bruxelles), la multiplication du nombre des malades d'Alzheimer serait une des causes.En France, il y a actuellement 1 million de patients alzheimer et près de 35 millions à travers le monde. Selon l'OMS, ces nombres pourraient doubler dans les 10 ans qui viennent. "Parmi les causes d'alzheimer il a été démontré que les champs électromagnétiques de basse d'extrêmement basse fréquence étaient associés à une augmentation des cas de la maladie d'alzheimer", a indiqué Dominique Belpomme."C'est une véritable préoccupation aujourd'hui".

Les algues sargasses auraient-elles une incidence sur notre santé?

Le toxico-chimiste André Picquot s'intéresse à la toxicité des algues. Avec son étude menée conjointement avec le Docteur Claude Lenet sur la dangerosité des algues bretonnes il est en mesure de rassurer sur l'impact des algues sargasses aux Antilles! Si en Bretagne, de nombreux animaux sont morts au contact des algues, chez nous aucun décès n'est à ce jour répertorié."Il peut y avoir quelques dangers si ces algues sont compactées tassées, gardées, et si éventuellement du sable les recouvre...Je suis optimiste pour les Antilles, c'est un problème qu'il faut prendre au sérieux. Les dangers sont surtout - je pense - des dangers modérés et les effets à mon sens - à long terme- sont vraiment négligeables" , a indiqué André Picquot.

Audrey Ollon et Peggy Saint-Ville