Plus 13 centimes pour le sans plomb, moins 1 centime pour le gazole

Par 31/05/2022 - 19:54 • Mis à jour le 31/05/2022 - 19:49

La Préfecture vient de publier le prix des produits pétroliers pour la Martinique au 1er juin 2022.

    Plus 13 centimes pour le sans plomb, moins 1 centime pour le gazole
Photo d'illustration

Carburants

Avec l’application de l’aide de 15 centimes d’euros par litre, les prix maximum fixés à compter du 1er juin 2022 à minuit sont les suivants : 

  • Supercarburant sans plomb : 1,96 €/L, soit +0,13 €/L par rapport à mai 2022 (1,83 €/L)
  • Gazole routier : 1,80€/L, soit -0,01€/L par rapport à mai 2022 (1,81 €/L)

À titre de comparaison, dans l’hexagone, le prix moyen constaté en mai 2022 est de 1,92 €/L pour le supercarburant sans plomb et de 1,88 €/L pour le gazole routier.

Bouteille de gaz

Le prix maximum de la bouteille de gaz de 12,5 kg est fixé à 29,41 €, contre 30,32 € en mai 2022, soit une baisse 0,91 €.

À titre de comparaison, le prix moyen de la bouteille de butane de 13 kg dans l’hexagone est de 37,33 € en mars 2022, soit 35,89 € rapporté à une bouteille de 12,5 kg.

En Martinique, 55 473 ménages modestes ont reçu entre le 30 mars et le 30 avril 2022 un chèque énergie au titre de l’année 2022, d’un montant moyen de 150 euros. 

Contexte

Ces prix maximum résultent de la prise en compte du plan de résilience économique et social mis en place par l’État à la suite des augmentations de prix des produits pétroliers résultant du contexte international.

Ce plan prévoit une aide exceptionnelle du gouvernement de 15 cts €/l pour le super sans plomb, les gazoles route et non routier en application du décret 2022-423 du 25 mars 2022. Sont toutefois exclus les carburants aériens, les combustibles utilisés dans l’industrie (autre que carburants) et destinés à la production d’électricité ou à d’autres formes d’énergies.

Ces prix résultent également de l’évolution des cours qui, sur les quinze premières cotations du mois de mai 2022, enregistrent de nouvelles hausses. Le cours moyen du Brut augmente, le cours de l’essence augmente, notamment en raison d’une hausse de la demande aux États-Unis, et la parité euro/dollar continue de baisser, ce qui a un effet défavorable sur les coûts d’achat puisque les cours sont en dollars.

Tags