FUSILLADES DE PARIS : De nombreux soutiens affluent de Martinique

Par 14/11/2015 - 15:39 • Mis à jour le 14/11/2015 - 15:39

De nombreux messages de soutien des « grands de ce monde » se succèdent à la suite des attentats qui ont eu lieu hier à Paris. Des actes depuis revendiqués par l’organisation terroriste Daesh. Les « décideurs » martiniquais apportent eux aussi leur aide et leur réconfort. Des anonymes adressent aussi des paroles réconfortantes à la France et aux Français.

    FUSILLADES DE PARIS : De nombreux soutiens affluent de Martinique
(Mis à jour dimanche 15/11/15 00:10)

Serge Letchimy, le président du conseil régional de Martinique, tête de liste EPMN a immédiatement réagi, indiquant : « J’ai appris avec effroi et stupeur les évènements violents et tragiques qui ont frappé Paris et la région parisienne. J’adresse mes sentiments attristés à toutes les familles des victimes, et j’adresse aussi toute ma solidarité au gouvernement dans cette douloureuse épreuve. » En raison du deuil national décrété par le président de la République François Hollande, toutes les manifestations de la liste Ensemble Pour une Martinique Nouvelle ont été suspendues jusqu'au lundi 16 novembre 2015.

Josette Manin, la présidente du conseil général de la Martinique, s'est déclarée "profondément choquée et attristée par les informations et les images qui nous parviennent de Paris. Toutes mes pensées vont aux familles des victimes, aux rescapés et aux forces de l'ordre qui sont à pied d'œuvre. Plus que jamais l'unité et la solidarité de la nation dans toutes ses composantes sont nécessaires face à une telle barbarie. »

Le président de l'Espace Sud, Eugène Larcher, adresse quand à lui, un message de sympathie aux familles des victimes des attentats commis à Paris hier (vendredi 13 novembre). Il exprime sa « solidarité aux nombreux blessés et à tous ceux qui ont subi de lourds traumatismes en pareilles circonstances ». Il tient « à dire son indignation face à ces actes ignobles et effroyables ».

Marcellin Nadeau, candidat à l’élection de la CTM, tête de liste « NOU PEP LA », dénonce lui aussi ces actes : « Nous condamnons avec la plus grande fermeté les actes odieux qui ont frappé la population de Paris et nous exprimons notre solidarité avec les familles de toutes les victimes. Nous pensons particulièrement à nos compatriotes de la diaspora qui, en Île de France, vivent ces moments difficiles. »
Avant de lancer cet appel : « C’est à nous, peuples solidaires, qu’il appartient de faire barrage au terrorisme en favorisant l’émancipation et l’épanouissement des populations par l’éducation et l’accès à des conditions de vie dignes, tarissant ainsi le champ d’action des recruteurs. »
Avant de conclure : « contre la barbarie : an nou pote mannev ! ».

Alfred Marie-Jeanne, député de Martinique, tête de liste du Gran Sanblé : "Je tiens à exprimer ma profonde compassion et ma totale solidarité à l'égard des familles et des proches des victimes des attentats odieux survenus ce vendredi 13 novembre 2015, à Paris." Après évoqué la mort de Clarissa Jean-Philippe, et l'impact qu'elle a eu sur la conscience martiniquaise et ses compatriotes vivant en France, il qualifie "d'obscurantiste, de rétrograde une idéologie qui sème souffrance, mort et désolation d'abord en Irak, en Syrie, en Libye, mais aussi en Asie et en Afrique".

Le sénateur de la Martinique Maurice Antiste s’insurge : « Le fanatisme a une fois de plus fait un grand nombre de victimes. Ces actes ignobles ne peuvent que susciter la plus ferme réprobation. Je ne peux, en mon nom propre et au nom des Martiniquais, qu’exprimer ma compassion et ma solidarité. Il convient de saluer la mobilisation du Président de la République et du gouvernement et de se féliciter de la cohésion de la classe politique. Puisse la Démocratie affronter victorieusement ce mal et affirmer la suprématie de ses valeurs humanistes sur l’obscurantisme mortifère ! ».


Didier Laguerre, le maire de Fort-de-France, se dit « particulièrement choqué et attristé en apprenant la nouvelle des attentats perpétrés à Paris ». Il tient en premier lieu à exprimer « sa profonde solidarité aux familles des victimes, aux blessés et aux habitants de Paris ». Didier Laguerre « condamne avec fermeté ces actes terroristes menés en France Hexagonale. Ces attaques d’une violence sans précédent sont une atteinte à l’ensemble du peuple français et à l’humanité toute entière ». L’élu présente ensuite « ses sincères condoléances aux familles endeuillées et apporte son soutien à la France et au peuple français ».

Yan Monplaisir, candidat tête de liste Ba péyi a an chans,a également apporté son soutien. "Nous apportons notre entière solidarité et notre soutien aux victimes, à leurs proches et à tous les parisiens. Et cette tragédie impose de notre part, solidarité, unité et dignité".
Yan Monplaisir qui a également supprimer les manifestations organisées dans le cadre de sa campagne électorale. En particulier, la présentation de sa liste et du programme prévue dimanche 15 novembre à Saint-Joseph est annulée et reportée à une date ultérieure.

Miguel Laventure et André Lesueur, le président et le secrétaire des Forces Martiniquaises de Progrès (FMP) condamnent " la série d’attentats dont l’horreur et la barbarie provoquent l’écoeurement et la consternation. "
Elles « adressent aux familles des victimes tout leur soutien et toute leur solidarité dans cette épreuve si terrible et si douloureuse qui ne doit laisser personne indifférent. »
Avant de conclure en demandant « que tout soit mis en œuvre pour que tous les citoyens soient protégés des drames du terrorisme que rien ne pourra jamais justifier ».

Nathalie Jos, tête de liste de Martinique citoyenne : "En plus d'être horribles, les attentats laissent toujours un sentiment d'injustice... Plus de 130 personnes fauchées au hasard, c'est insupportable.Touchée par les derniers événements qui se sont déroulés ce vendredi 13 Novembre, Martinique Citoyenne s'associe à la douleur des familles et interrompt toutes ses activités électorales jusqu'à nouvel ordre".


Philippe Petit, président de l'UDI Martinique, tête de liste Martinique Autrement, :"Plus que jamais, l’UDI Martinique prône la reconnaissance des valeurs de l’humanisme à l’échelle de la planète, et continuera à se battre sans jamais rien concéder à la pensée extrémiste des semeurs de mort. L’UDI Martinique soutient tous les actes de prévention et de fermeté du gouvernement français à l’égard du terrorisme international et souhaite que la nation". française reste forte et soudée contre la barbarie.


Kerith Cayau est un jeune martiniquais, ancien du Caraïbes jeune, il livre son témoignage. Un récit poignant car il travail dans le 11ème arrondissement de Paris. Chaque jour, il passe devant le Bataclan, c’était le cas hier deux heures avant le début de la fusillade. Aujourd’hui, très choqué, il va rester barricader chez lui.



Le maire du Lorrain, Justin Pamphile était à Paris pour assister au congrès des maires qui doit commencer lundi. Il assistait au match France Allemagne au Stade de France. Il raconte comment il a découvert avec horreur les attentats à la sortie de la rencontre.