Attention aux escrocs !

Par 22/12/2015 - 12:11 • Mis à jour le 22/12/2015 - 12:11

Un couple d'escrocs métropolitains âgé d'une quarantaine d'années sévit depuis quelques temps aux abords des distributeurs de billets. Le procédé est simple, le couple profite de la crédulité de clients de banques - notamment les personnes âgées cibles préférées - pour subtiliser leur carte et leur code bancaire. Le Crédit Mutuel a reçu plusieurs plaintes de clients ayant remarqué des retraits de plusieurs centaines d'euros sur leur compte en banque. Le duo agirait sur Fort-de-France mais également dans le Sud (au Marin notamment).

    Attention aux escrocs !
Le scénario est si bien huilé qu'il pourrait déstabiliser même les moins crédules : l’escroc, un métropolitain, aborde ses proies près des distributeurs automatiques de billets ! Accompagné d’une femme qui se tient un peu en retrait, mais qui joue un rôle perturbateur; visiblement pour semer le trouble.

L'homme utilise plusieurs méthodes pour amadouer ses victimes qui sont pour la plupart des personnes âgées. Après qu’elles aient effectué leur retrait, il les rattrape - un billet de banque à la main - en leur faisant croire qu’elles n’avaient pas récupéré tout l’argent ! Il évoque un éventuel dysfonctionnement du distributeur. Pour vérifier, il proposerait au client de réinsérer sa carte et refaire son code... Il arriverait même à le faire lui-même, en prenant la carte des mains de la personne âgée, sous prétexte de lui rendre service ! Comme par hasard, il affirme que la carte n’est pas ressortie, et qu’il y a visiblement un problème.

L'individu attend ensuite que le ou la cliente reparte, un peu désabusée, pour effectuer tranquillement plusieurs retraits. C'est ainsi que des centaines d’euros ont disparu de certains comptes. Les clients se sont rendus à leurs banques pour se plaindre, affirmant qu’ils n’étaient pas les auteurs de ces retraits.

Après plusieurs signalements de ce type, la banque a compris qu’il s’agissait bien d’un phénomène récurrent lié aux agissements de ce couple de malfrats. Plusieurs faits de ce type ont été signalés à Fort- de - France et au Marin, ces derniers jours. D’où cet appel à l’extrême vigilance! La banque le répète, il ne faut donner votre carte, ni votre code secret à personne et sous aucun prétexte.

Une plainte sera déposée au commissariat. Des éléments matériels déjà constitués devraient permettre de trouver rapidement ce couple de malfaiteurs, et de mettre fin à leurs agissements frauduleux.

Audrey Ollon et Pascale Lavenaire