Ansanm pou yo : "C'était un garçon bien!"

Par • Mis à jour le 12/11/2015 - 15:06

Ils étaient près de 300 a avoir répondu à l'appel du Père Olivier Lucenay hier, mercredi pour la marche Ansanm pou yo! Le cortège composé d'anonymes mais également de la famille et des amis des jeunes morts brutalement a rallié le quartier Dillon à la paroisse Saint-Christophe à Fort de France.

    Ansanm pou yo : "C'était un garçon bien!"
(Mis à jour avec vidéo 12/11/2015 à 10:35)
Le cortège composé des familles et amis des victimes a rallié le quartier de Dillon à l'église Saint-Christophe au son de la musique et des vrombissements des motos. Dans la foule, des photos et des t-shirts à l'éffigie de dizaines de jeunes tués sur la route, victimes d'homicides, de la maladie ou encore ceux qui ont choisi de se donner la mort.



"C'était un garçon bien"

L'heure était à l'émotion et au souvenir en ce 11 novembre 2015. Un petit jeune venu rendre hommage à un ami se souvient: "c'était un garçon bien Teddy". Un peu plus loin un autre se plait à se souvenir d'Aymric, un jeune qui "aimait la moto et la pêche".

L'initiative a été prise par Père Lucenay, épaulé dans sa démarche par Romul Arthus, le président de l'association Echanges et Communication de Dillon a de façon générale été saluée par le public.

Audrey Ollon et Peggy Saint-Ville