Un jeune d'Ajoupa-Bouillon envoyait des colis de cocaïne

Par • Mis à jour le 17/11/2016 - 17:54

Un jeune homme originaire d'Ajoupa-Bouillon a interpellé au Carbet le 7 novembre 2016 alors qu'il tentait d'envoyer un colis contenant de la cocaïne à destination de l'Hexagone. Les premiers éléments de l'enquête menée par l'OCRTIS ont permis d'établir que le trafiquant avait déjà transféré plusieurs paquets du genre vers la France.

    Un jeune d'Ajoupa-Bouillon envoyait des colis de cocaïne
Un jeune homme originaire d'Ajoupa-Bouillon a été interpellé au Carbet le 7 novembre 2016. Il se rendait à la poste pour envoyer un colis dans l'Hexagone. Lors de la fouille du paquet, les policiers de l'OCRTIS ont découvert une caisse en bois renfermant un sachet contenant 87 grammes de cocaïne.

C'est au terme d'une enquête longue de trois semaines que les policiers ont pu remonter ce petit trafic bien organisé. "Le 19 octobre 2016, lors d’un contrôle douanier opéré dans la zone du fret de l’aéroport du LAMENTIN, 2 kg 56 de cocaïne étaient découverts à l’intérieur d’un colis à destination de la métropole", indiquent les forces de l'ordre dans un communiqué de presse.

Le parquet de Fort-de-France est informé des faits et se saisit de l'affaire. Une enquête préliminaire menée auprès de la société de messagerie qui acheminait les colis démontre "que depuis plusieurs mois, dans la région de Saint-Pierre, un seul et même individu avait procédé à plusieurs envois de colis dans des conditions similaires".

Image retirée.
Dans les colis, des bouteilles de rhum et des cartes postales dissimulaient le véritbale objet de l'envoi. ©OCRTIS
Le jeune Bouillonais qui donnait des adresses et des numéros différents à chaque envoi s’arrangeait systématiquement pour que la remise du colis ait lieu sur la voie publique et jamais à proximité de l’un des domiciles indiqués.

Suite à son interpellation, les hommes de l'OCRTIS ont établi que plus d'une dizaine de livraison avait été effectuées ces derniers mois. Le jeune homme a été présenté au parquet et incarcéré au centre pénitentiaire de Ducos.