Incendie à la Jambette : "On ne se laissera pas abattre"

Par 07/12/2015 - 19:26 • Mis à jour le 07/12/2015 - 19:26

Un violent incendie a ravagé ce dimanche après-midi les locaux de Levert Emballages et de Sodima situés à la zone industrielle de la Jambette au Lamentin.Ce lundi matin, les pompiers étaient toujours sur place, à leurs côtés une vingtaine d’employés de Sodima venus vider leurs locaux.

    Incendie à la Jambette : "On ne se laissera pas abattre"
Une équipe composée de 12 pompiers est encore mobilisée ce lundi sur l’incendie de la Jambette. Le feu a fort heureusement été maîtrisé depuis dimanche et à présent l'heure est au déblayage. "On est à la recherche des derniers foyers pour éteindre complètement l'incendie", a indiqué le lieutenant Jean-Guy Rifère, adjoint au chef du Centre d’incendie et de secours du Lamentin.

Pendant que les pompiers s’affairent, les employés de Sodima - grossiste de cosmétiques - vident leurs locaux. Aujourd’hui, il ne reste plus rien, à part des documents administratifs. "On a tout perdu..." , se désole François un des salariés. Ces travailleurs ne savent pas encore quand ils reprendront le travail mais demeurent motivés; "on va essayer de reprendre cette semaine pour ne pas perdre notre clientèle".

"On ne se laissera pas abattre"

Les salariés restent très solidaire et déterminés malgré l'émotion suscitée par le sinistre. "L'équipe de SODIMA est toujours une équipe volontaire dynamique et motivée... On ne se laissera pas abattre", a assuré Guylaine une employée.

Les employés de Levert Emballages - l'autre entreprise touchée par l’incendie- tentent eux aussi de rester motivés et soudés. Une réunion a eu lieu ce matin dans leur boutiququi est située à la zone des Mangles.

Audrey Ollon et Clara Vincent