À Fort-de-France, des voisins s'organisent pour mettre en échec des cambrioleurs

Par 15/06/2022 - 13:36 • Mis à jour le 15/06/2022 - 13:35

Des jeunes cambrioleurs s'introduisent chez des habitants d'un quartier de Fort-de-France en leur présence. Des voisins ont décidé de se mobiliser contre ces méfaits.

    À Fort-de-France, des voisins s'organisent pour mettre en échec des cambrioleurs

Une bande de cambrioleurs sévit actuellement sur en périphérie foyalaise. Des jeunes hommes, selon les témoins, qui n’hésitent pas à rôder dans le quartier de Balata et à pénétrer dans le domicile de leurs cibles en leur présence. 

Ils dérobent ce qu’ils peuvent et n’hésitent pas à revenir sur les lieux de leurs méfaits.

Les riverains ont décidé de s’organiser pour créer des rondes afin d’éloigner ces voleurs.

"L'objectif, c'est un petit peu aussi que les voisins soient informés parce que des fois, on est seuls, chacun dans notre coin, en pensant que notre situation est unique alors que nous sommes plusieurs à la vivre", explique un riverain cambriolé.

"Il était environ 19 heures quand j'ai entendu dans mon salon un bruit assez fort, je me suis levé et tout de suite je me suis rendu compte qu'il manque mon téléviseur. Je me suis précipité très vite à l'extérieur et j'ai vu deux individus assez jeunes en train de courir avec mon téléviseur sous le bras", raconte le père de famille.

Dans leur fuite, les deux jeunes laissent tomber la télé. Depuis la quiétude du quartier s'en est allée.

"J'ai découvert depuis que nous avons été nombreux dans le secteur de Balata, à avoir subi ce type de vol. C'est à dire que des individus jeunes s'introduisent quand les gens sont là, avec les portes et fenêtres ouvertes et discrètement, tentent de voler nos biens", observe-t-il.

"J'ai dû changer nos habitudes parce que vu le culot de ces individus et ayant des enfants, je suis obligé d'une certaine manière de m'enfermer chez moi pour protéger les miens. Et il en est de même pour beaucoup de personnes dans le voisinage", regrette-t-il.

Des plaintes ont été déposées auprès de la police.

Tags