Des pêcheurs Saint-Vincentais secourus par un équipage de Martinique

Par 13/06/2021 - 08:03 • Mis à jour le 13/06/2021 - 07:35

Le navire martiniquais Lady Debbie est tombé sur la yole des marins pêcheurs, en détresse depuis 11 jours.

    Des pêcheurs Saint-Vincentais secourus par un équipage de Martinique
Les trois rescapés Saint-Vincentais (devant, à droite) et leurs sauveteurs

L'opération de sauvetage

Ces trois Saint-Vincentais d'une cinquantaine d'années avaient quitté la jetée du port de Kingstown le 1er juin, au matin. Deux jours après leur départ, de lourds moyens avaient été mis en place pour les retrouver. Le Service des garde-côtes de Trinité-et-Tobago, centre de coordination du sauvetage maritime pour Saint-Vincent-et-les-Grenadines, avait mené les opérations de recherche, en vain.

Le Lady Debbie, navire de l’unique société de remorquage de Martinique, la Somara, revenait quant à lui d’une opération entre Antigua et Curaçao. C'est alors qu'il a aperçu la yole des pêcheurs, à 190 milles à l’ouest de Saint Vincent.

L'équipage s'est dérouté pour porter assistance aux Saint-Vincentais et remorquer leur embarcation.

Tout est bien qui finit bien

Juste à temps, car lorsque le navire martiniquais a croisé leur route, les trois pêcheurs n’avaient à bord ni lumière, ni fumigène pour signaler leur présence. Ils n’avaient pas non plus d'eau potable. Ils ont tenu 11 jours en mangeant uniquement le poisson qu’ils pêchaient régulièrement.

Les trois rescapés de cette mésaventure sont en bonne santé. Ils ont été ramenés sains et saufs auprès de leurs familles très inquiètes, hier, samedi 12 juin, aux environs de 10 heures.

En images



Tags