Barber City : "il ne veut surtout pas être présenté comme un héros"

Par • Mis à jour le 06/11/2015 - 12:36

L'homme de 74 ans, auteur du coup de couteau mortel sur le braqueur de Barber City a pu rentrer chez lui mercredi à l'issue de sa garde à vue. Il a été mis en examen pour homicide volontaire mais reste libre avec l'interdiction de porter une arme et de quitter la Martinique.

    Barber City : "il ne veut surtout pas être présenté comme un héros"
L'avocat du septuagénaire, Maître Philippe Edmond-Mariette, parle d’un homme choqué et bouleversé par les récents événements.D'ailleurs, ce dernier sera certainement suivi psychologiquement.

L'avocat nous en a dit un peu plus sur cet homme qui refuse aujourd’hui qu’on l’érige en héros. "Aujourd'hui il prend la mesure et la portée du geste qu'il a commis même si je le répète nous soutenons qu'il l'a fait en état de légitime défense mais il ne veut surtout pas être présenté comme un héros; c'est un martiniquais comme on en voit beaucoup qui aujourd'hui sont las des agressions, sont fatigués des insultes. Pour un retraité, quand on connaît la modicité de sa retraite, se voir dépouillé de cette somme là il n'a pas pu l'accepter parce qu'il a estimé que le jeune qu'il avait face à lui ferait mieux d'aller travailler plutôt que d'avoir un tel comportement dans un salon de coiffure" , a indiqué Philippe Edmond Mariette.

Audrey Ollon et Clara Vincent