Visite en Martinique des ambassadeurs du comité Patrimoine Mondial

Par 11/05/2022 - 16:10 • Mis à jour le 11/05/2022 - 15:35

Comme chaque mercredi, RCI fait un focus sur la candidature martiniquaise au Patrimoine Mondial de l’UNESCO !  Véronique Roger-Lacan était l'invitée du journal de 13 heures.

    Visite en Martinique des ambassadeurs du comité Patrimoine Mondial
©RCI Martinique / Véronique Roger-Lacan

Classe verte pour les diplomates

Les volcans et forêts de la Montagne Pelée, comme les Pitons du Nord, briguent l’inscription au prestigieux registre. Cette semaine avait ainsi lieu une étape importante dans ce processus de candidature, avec la visite chez nous des ambassadeurs du comité Patrimoine Mondial, chargés d’évaluer le "bien" candidat.

Son excellence Véronique Roger-Lacan, ambassadrice de la France et déléguée permanente à l’Unesco, était l'invitée du journal de 13 heures aujourd'hui, mercredi 11 mai, après une marche effectuée sur la Pelée durant la matinée. 

Je suis é-pui-sée, mais aussi absolument impressionnée par la beauté éblouissante de cette Montagne Pelée ! Nous avons par ailleurs rencontré le maire du Prêcheur, Marcellin Nadeau, qui nous a expliqué à quel point les Martiniquais sont attachés à ce patrimoine biologique et géologique. Son inscription au patrimoine mondial constituerait donc un couronnement de l'amour de la population pour son territoire.

Alors que cette visite de trois jours en Martinique arrive à son terme, l'ambassadrice de la France assure qu'elle est non seulement convaincue de la pertinence de cette candidature, mais que les autres ambassadeurs ont eux-mêmes été conquis.

La réalité surpasse bien évidemment tous les dossiers papier ! C'était important pour nous de voir ce "bien", comme on dit dans notre jargon du patrimoine mondial. D'autant que si la France se déplace systématiquement dans le cadre d'une candidature, ce n'est pas forcément le cas des autres ambassadeurs membres du comité. À titre d'exemple, pour l'ambassadeur d’Égypte, venu avec son épouse, il n'est pas très habituel de voyager dans cette partie du monde et tous deux étaient très émus. Ils ont notamment beaucoup parlé du travail réalisé en équipe avec des Martiniquais issus de toute la population, pas juste des scientifiques.

Les dessous du vote

Le rôle des ambassadeurs est de voter lors de la réunion prévue à cet effet. Mais les recommandations des comités d’évaluation leur sont remises 6 semaines en amont, le temps de lancer le grand mercato médiatique ainsi que la phase diplomatique dont Véronique Roger-Lacan est responsable en sa qualité de porteuse du projet pour la France.

Il faut défendre le bien, notamment cette valeur universelle exceptionnelle qui est le principal critère d'attribution de l'inscription au patrimoine mondial. 

Toutefois, la Russie qui avait été désignée l'année dernière pour présider la 45ème session du comité du Patrimoine mondial, du 19 au 30 juin prochains, a envahi l’Ukraine le 24 février dernier, remettant en cause la tenue de l'événement.

Pour les 50 ans ans de la convention de 1972, il est hors de question qu'un état qui détruit du patrimoine en Ukraine, violant ainsi l'acte constitutif de l'UNESCO tel qu'exprimé par l'article 6.3, préside cette réunion. Nous ne voulons pas de cette présidence russe. Nous avons donc reporté cette 45ème session du comité et négocions pour trouver un autre état qui assurera la présidence.

La décision du comité devrait toutefois être connue avant la fin de cette année 2022, et tout laisse à penser qu'elle sera positive.

Après 10 ans de négociation et de travail conjoint, si nous avons décidé que ce serait notre candidature annuelle, c'est que nous y croyons totalement en effet !

Tags