De nouveaux dispositifs pour les jeunes en décrochage scolaire

Par 26/02/2022 - 10:30 • Mis à jour le 26/02/2022 - 10:15

Vendredi, quartier Chateauboeuf à Fort-de-France, deux nouveaux dispositifs, d'accompagnement des jeunes martiniquais en décrochage scolaire, ont été inauguré, à l'Espérance Formation-Insertion, un centre de l'Espérance Patronage Saint-Louis, visant à accompagner les jeunes de 16 à 30, les plus vulnérable, vers l'entrée dans la vie active.

    De nouveaux dispositifs pour les jeunes en décrochage scolaire
L'Epérance Patronage Saint-Louis

Si l'Espérance Patronage Saint-Louis mène des projets d'insertion par l'activité économique depuis 2012, l'établissement continue de développer les dispositifs de remobilisation et d'accompagnement des jeunes martiniquais, éloignés de la scolarité.

En 2019 par exemple, avec le dispositif Boost-Insertion, destiné aux jeunes les plus éloignés de l'école afin de les aider à construire leur projet professionnel et à se préparer au monde du travail. Un travail mené lors de divers ateliers culturel, sportifs, de découverte de métiers ou encore lors de projets citoyens.

Ces dix années d'expérience ont nourri l'ambition de la structure de faire de l'insertion des jeunes, sortant du système éducatif sans diplôme, une priorité.

Après avoir répondu à un appel à projet, lancé par la DEETS Martinique et le Ministère du Travail, pour la création de parcours personnalisé pour les jeunes, l'Espérance Formation-Insertion met en place deux nouveaux programmes pour qu'ils découvrent le monde du travail et obtiennent une formation qui leur garantie de trouver une place dans la société.

Delanmen 16-18 ans

Ce nouveau dispositif, dont le nom est tiré du proverbe créole "Sé an lanmen ka lavé lot", qui signifie "c'est une main qui lave l'autre", est un accompagnement de quatre mois, pour les jeunes âgés, entre 16 et 18 ans, afin de les remobiliser, comme l'explique Benoît Guillotin Loury, le responsable du pôle Insertion de l'Espérance Formation-Insertion:

Impact Jeunes Martinique

L'objectif est ici d'inverser la spirale de l'échec dans laquelle se trouvent les quartiers prioritaires de la ville et d'apporter des réponses globales et sur-mesure pour emmener ces jeunes vers la réussite professionnelle.

Ce dispositif s'adresse à tous les jeunes des quartiers visés, de Fort-de-France et du Lamentin. Des jeunes déjà en études, des jeunes porteurs de handicap, des jeunes avec ou sans emploi, mais aussi des jeunes sans formation ou sortis du système scolaire, tous peuvent être accueillis dans ce nouveau dispositif.

Un accompagnement qui leur permet ainsi d'identifier leurs besoins, leurs envies et leur rêve mais aussi les solutions existantes pour y parvenir. L'idée est également d'orienter ces jeunes vers des métiers attractifs et porteurs:

Nous proposons un cadre différent du cadre scolaire, qui ne convient pas forcément à tout le monde, pour leur permettre d'acquérir la confiance en soi et de se faire confiance dans ses compétences, ses talents et ses passions.

Ces dispositifs sont donc désormais lancés tout comme le recrutement des jeunes.

Vendredi, lors de cette inauguration sur le site  l'Espérance Patronage Saint-Louis, Kevlan Kanza, un jeune homme qui a intégré le dispositif Pro'pulse, a témoigné de son évolution: