Pharmacies saccagées : les officines de Martinique appelées à baisser le rideau ce samedi en signe de solidarité

Par 26/11/2021 - 19:50 • Mis à jour le 26/11/2021 - 19:24

Les syndicats de pharmaciens ont, d'un commun accord, lancé un appel à la fermeture des officines ce samedi 27 novembre en soutien à leurs confrères victimes de pillages lors des violences urbaines, notamment dans la nuit de mercredi 24 novembre à jeudi 25 novembre.

    Pharmacies saccagées :  les officines de Martinique appelées à baisser le rideau ce samedi en signe de solidarité
La pharmacie Les Amaldies à Sainte-Thérèse mis à sac par des pilleurs

Les rideaux de nombreuses pharmacies de la Martinique devraient rester baissés ce samedi 27 Novembre 2021.

L'appel a été lancé par les organisations représentatives de la profession (FSPF et USPO) et l'URPS Pharmaciens.

Une action coup de poing, en signe de protestation et de solidarité avec leurs confrères impactés par les violences urbaines que subit actuellement la Martinique. 

Lire aussi Sainte-Thérèse : une pharmacie et un centre medical pillés

Selon Jordy Zécler, président du Syndicat des pharmaciens de Martinique, ces exactions ont "un impact économique, médical et social dramatique"

Pour ne pas pénaliser les patients et assurer la continuité de l'offre de soin, les pharmacies qui le souhaitent assureront un service minimum. Il se fera au niveau des guichets de garde des différentes officines. 

Par ailleurs, compte tenu de l’insécurité, à compter de ce samedi 27 novembre, le service de garde ne sera plus assuré.

En cas d’urgence, les usagers doivent contacter le 15.