Les éoliennes de Macouba ne passeront pas par Grand-Rivière

Par 25/05/2022 - 14:21 • Mis à jour le 25/05/2022 - 14:16

Une décision du président du Conseil exécutif, Serge Letchimy, approuvée par le président de Cap Nord, Bruno-Nestor Azérot.

    Les éoliennes de Macouba ne passeront pas par Grand-Rivière
Photo d'illustration

Dans un courrier daté du 19 mai, Serge Letchimy signifie en effet à l’entreprise en charge du projet de parc éolien son refus du passage sur les ponts Hilette et Potiche de Grand Rivière.

Ferdand Odonnat, président de la commission Grand Travaux, Infrastructures, Risques Majeurs de la Collectivité Territoriale de Martinique (CTM), précise en effet que les deux ouvrages ne pourront pas supporter la charge du convoi :

Il s'agit d'un dossier relativement ancien que nous récupérons. Le problème est que les six éoliennes destinées à être implantées sur la commune de Macouba doivent faire l'objet d'un transport par barge, puis terrestre par camion, en passant par deux ponts situé sur le territoire de Grand rivière. Or, ces ponts ont un tonnage admissible de 30 tonnes alors que les équipements à acheminer vers Macouba sont estimés à une centaine de tonnes.

D'autres problèmes ont été soulevés par la CTM, comme le gabarit des ponts, de confection ancienne, qui ne sont pas prévus pour de tels passages. La société en charge du projet de parc éolien annonce bien vouloir procéder à des renforcements, "mais ce n'est pas si simple", tempère encore Ferdand Odonnat : 

il y a l'aspect financier mais aussi la réglementation, sans compter la sécurité des riverains et des divers usagers de la route.

Une décision qui ravira certainement les commerçants de Grand-Rivière, qui craignaient d'être durablement bloqués par le convoi.

Tags