Le corps de Guibert Rigah, ingénieur à la SNCF, a été retrouvé

Par 30/07/2021 - 11:49 • Mis à jour le 30/07/2021 - 11:32

Les secours ont fini par retrouver le corps de Guibert Rigah. Cet ingénieur martiniquais avait été mortellement enseveli dimanche après un éboulement sur un chantier de la SNCF.

    Le corps de Guibert Rigah, ingénieur à la SNCF, a été retrouvé

Le corps de Guibert Rigah, l'ingénieur SNCF, mort enseveli lors d'un éboulement sur un chantier à Massy (Essonne) dimanche, a été retrouvé cinq jours plus tard, a indiqué vendredi à l'AFP la procureure d'Evry, Caroline Nisand. 

La recherche du corps a été compliquée par l'environnement difficile et dangereux du lieu de l'accident, selon les sapeurs-pompiers de l'Essonne et le parquet. 

Une instruction a été ouverte pour "recherche des causes de la disparition" de cet ingénieur de SNCF Réseau, enseveli dimanche par l'éboulement d'un chantier de forage à proximité des voies, sur le chantier SNCF d'un pont au niveau de la gare de Massy-Palaiseau.

"Au regard des expertises réalisées, le juge d'instruction verra s'il y a lieu de modifier les qualifications", a précisé la procureure d'Evry.

Cet accident mortel avait entraîné l'interruption du trafic des TGV dimanche en fin d'après-midi entre la gare de Paris-Montparnasse et le Sud-Ouest. Le trafic avait repris dimanche soir avant de revenir à la normale dès lundi matin.

Dans un communiqué diffusé lundi, la CGT-Cheminots a souligné que "le milieu ferroviaire est dangereux" et que "la sécurité doit demeurer une priorité absolue". De son côté, l'Unsa ferroviaire a exprimé "sa peine" et "exige que les enseignements soient tirés parce qu'elle n'acceptera jamais la fatalité".

Tags