Un couvre-feu à 22h à compter de ce dimanche 7 mars

Par 02/03/2021 - 17:23
02/03/2021 - 17:22

Le Préfet avait annoncé la mise en place de mesures plus drastiques si la situation sanitaire continuait de s'aggraver dans le département. Compte tenu de la multiplication du nombre de cas dans l'archipel et de la dégradation de la situation dans les établissements hospitaliers, Alexandre Rochatte a annoncé la mise en place d'un couvre-feu dans l'archipel à compter de ce dimanche 7 mars 2021.

    Un couvre-feu à 22h à compter de ce dimanche 7 mars

"Il faut éviter la saturation du système hospitalier afin de ne pas nous retrouver comme au mois de septembre dernier" a argué Alexandre Rochatte lors du point de situation hebdomadaire sur la situation de l'épidémie de covid-19. Un couvre-feu devrait être mis en place de 22h jusqu'à 6h du matin. Cette mesure devrait entrer en vigueur à compter de ce dimanche 7 mars à partir de 22h. Le Préfet doit s'entretenir avec le Ministère de la Santé et des Solidarités dans la semaine.

Les horaires de ce couvre-feu pourraient être modifiées en fonction de l'évolution de la situation.

Les mesures déjà mises en place par arrêté préfectoral seront prolongées de deux semaines. Des mesures complémentaires ont également été annoncées par le Préfet. Ainsi , les salles de sport, de remise en forme et de fitness seront fermées à compter du lundi 8 mars, à l’exception des activités pour les compétitions et la pratique de haut niveau (sportifs inscrits sur la liste « haut niveau »), scolaire, périscolaire, extrascolaire et universitaire et les personnes munies d’une prescription médicale indique la Préfecture dans un communiqué détaillant les mesures.

 Toute activité sportive se tiendra à huis clos dans les lieux autorisés. Le public, hormis les personnels encadrants, sera proscrit.

 Les salles de jeux et salles d’exposition seront fermées à compter de la même date.

Ces nouvelles mesures résultent de la nette accélération de la propagation de l’épidémie de Covid-19 dans l’archipel. Cette semaine, le taux de positivité est à 8,80 % et le taux d‘incidence atteint 81,72/ 100 000 habitants soit bien au-dessus du seuil d’alerte fixé à 50/100 000 habitants. En outre, ces chiffres ont doublé en une semaine.

L'autre facteur inquiétant pour les autorités est le nombre de cas de variants anglais détectés qui est de l’ordre de 20 % des cas.

Sur la période du 22 au 28 février, 10 nouveaux clusters ont été détectés cette semaine : cinq en milieux professionnels avec 60 cas, deux en milieu familial élargi avec 17 cas et 3 dûs à un rassemblement en sphère privée, avec 30 cas.

 

Tags