Blocages et incendies : 4 suspects interpellés dont un pompier

Par 18/11/2021 - 17:55 • Mis à jour le 18/11/2021 - 17:52

Aussitôt pris, aussitôt déférés. Les 4 suspects interpellés sur les barrages ces dernières heures ont été présentés aux magistrats du Palais de Justice pointois. Les 3 jeunes de la Boucan et Lamentin devront s’expliquer très prochainement, quant au pompier surpris en flagrant délit à Morne à l’eau, mis en examen, il fait désormais l’objet d’un contrôle judiciaire stricte, l’enquête se poursuit pour tenter de retrouver des complices.

    Blocages et incendies : 4 suspects interpellés dont un pompier
image illustration (Moule)

Le Procureur de la République souhaite des réponses fermes et immédiates, et indique qu’il sera intransigeant avec les actes de violences commis au cours de ces manifestations sociales. Ainsi, ce matin depuis très tôt, 4 suspects ont été interpellés sur divers points. Tout d’abord dans la nuit, un pompier volontaire de 49 ans, a été pris en flagrant délit en train de transporter des pneus dans un véhicule, la plaque d’immatriculation étant masquée.

L'homme s’apprêtait à priori à déverser sa cargaison sur un barrage en feu à Morne-à-L’eau. Placé en garde à vue, il a fait l’objet d’un déferrement dans l’après-midi de ce jeudi. Mis en examen pour « Entrave et complicité de destruction par moyen dangereux », il est ressorti libre mais sous contrôle judiciaire, avec interdiction d’exercer jusqu’à nouvel ordre et soumis à une astreinte à domicile et un couvre-feu personnalisé de 19 à 6h. Un juge d’instruction a ouvert une information judiciaire afin d’identifier les éventuels co-auteurs. 

Quand aux autres suspects de la Boucan Sainte-Rose et le Lamentin, 3 jeunes qui s’adonnaient semble t-il à des jets de projectiles et aussi des entraves. Deux font l’objet d’une convocation ultérieure devant la Justice, le troisième sera présenté ce vendredi en comparution immédiate. Patrick Desjardins, à la tête du parquet, informe que des directives strictes ont été prises avec ses équipes, illustration avec ces 4 procédures pénales ouvertes en quelques heures. 

 

Tags