Les migrants échoués lundi présentés à des juges

Par 26/02/2021 - 12:53
01/01/2020 - 00:00

La soixantaine de migrants échoués lundi dans le grand cul de sac marin, sont tous présentés depuis ce vendredi matin devant le tribunal pointois. Selon nos informations, il n'y aura pas de mesures coercitives à leur encontre, ils seront donc remis en liberté à l'issue. Quant au 2 passeurs présumés, ils ont été déferrés à Fort de France, mis en examen et écroués.

    Les migrants échoués lundi présentés à des juges

Une soixantaine de migrants escortés depuis ce matin devant la juridiction pointoise. Les services du palais ont d'ailleurs dû s'adapter aux circonstances en mobilisant plusieurs magistrats et juges de la détention et des libertés, au moins 4 pour ces derniers. Les personnes concernées composées de 52 hommes, 11 femmes et 1 bébé avaient été victimes d'un naufrage en mer, au nord près de l'îlet Caret lundi. Ils avaient tous été récupérés sains eu saufs par les secours et les gendarmes nautiques avant d'être acheminés vers le port de croisière.

Placés depuis dans un grand hôtel du Gosier, en centre d'attente, ils avaient donc rendez-vous aujourd'hui devant la Justice. A priori, aucun risque sanitaire les concernant après les test effectués. En ce qui concerne leur situation administratives, ils ne devraient pas faire l'objet de mesures coercitives particulières, ni même un placement en centre de rétention. Le groupe devrait donc être remis en liberté avec une possible convocation ultérieure par les services de la Préfecture, avec éventuellement une reconduite à la frontière ou un départ volontaire.

Les deux ressortissants dominiquais, passeurs présumés quant à eux, interpellés le jour même ont quant à eux été déférés devant la JIRS de Fort-de-France entre temps, mis en examen pour trafic d'êtres humains en bande organisée. Les suspects ont été placés en détention provisoire dans l'attente d'un procès.

 

 

Tags