Le bilan de la cinquième nuit en Guadeloupe

Par 23/11/2021 - 12:21 • Mis à jour le 23/11/2021 - 12:17

Un nuit plus calme que les précédentes, il faut l'avouer, même si de nouveaux incidents ont éclaté. Des émeutes à Pointe-à-Pitre, et surtout à Basse-Terre. Tour d'horizon non exhaustif de ces échauffourées.

    Le bilan de la cinquième nuit en Guadeloupe

La cinquième nuit depuis le début des évènements a été plus calme indique les services de la Préfecture. À l’exception de quelques tentatives de cambriolages, aucune scène de pillage et rassemblements de perturbateurs n’ont été observés. Les services de la Police et de la Gendarmerie nationales ont essuyé plusieurs fois des tirs d’armes à feu du côté de zone urbaine pointoise. Le RAID a été engagé pour rechercher les auteurs de ces coups de feu. Par ailleurs, 3 individus auraient été interpellés par les forces spéciales du côté de Saint-Félix au Gosier.

D'autres interventions de renforts auraient également eu lieu dans l'agglomération pointoise selon des vidéos qui circulent depuis sur les réseaux sociaux. Par ailleurs, la Gendarmerie cette fois est intervenue sur des barrages à Baillif et Basse-Terre à Rivière des pères, après avoir été l’objet de jets de pierre et de cocktails Molotov. Deux personnes ont ici aussi été Interpellées.

Sans aucun lien direct, au chapitre des faits divers, les services de secours ont été appelés pour porter assistance à une personne à Trois-Rivières. Cette dernière est décédée lors de son transport. L’État souligne pour finir que les forces de l’ordre poursuivent leur action de dégagement et rétablissement des axes de circulation.

 

Tags