La Dominique reporte sa rentrée scolaire

Par 25/08/2021 - 13:58 • Mis à jour le 25/08/2021 - 13:55

Le gouvernement dominicais a choisi de repousser la rentrée scolaire sur l'île. Les lycéens reprendront les classes en distanciel à partir du 13 septembre.

    La Dominique reporte sa rentrée scolaire

Chez nos voisins de la Caraïbe, l'éducation des enfants est mise à rude épreuve par la crise du covid-19. Le gouvernement dominicais a annoncé hier que la rentrée scolaire serait repoussée.

Les ministère de l'éducation a préféré ne pas prendre de risque alors que l'île a fait l'objet d'un couvre-feu sévère pour juguler une augmentation soudaine du nombre de cas de covid-19.

Les premiers à reprendre les cours seront les lycéens de seconde. Du 13 septembre au 1er octobre, ces élèves suivront leurs cours exclusivement à distance. Les élèves ne disposant pas d'internet à leur domicile se rendront dans les écoles primaires de leurs localités pour être connectés. Les enseignants quant à eux dispenseront les cours en ligne depuis leurs établissements.

La ministre de l'éducation, Octavia Alfred, a précisé que des emplois du temps précis seront appliqués et que les élèves devront porter leurs uniformes lors des classes à distance.

La rentrée scolaire des collégiens n'aura pas lieu avant le 4 octobre prochain. Il en sera de même pour les élèves du primaire.

En attendant le ministère encourage fortement les enseignants à se vacciner contre le covid-19. "Actuellement, 37% des enseignants sont vaccinés" précise Octavia Alfred.

La ministre a par ailleurs annoncé que les enfants de 14 à 17 ans pourraient bientôt être vaccinés contre le covid-19 grâce à des doses de Pfizer fournies par les Etats-Unis.

"Vaccinons-nous !"

De son côté, Roosevelt Skerrit, le premier ministre de la Dominique a annoncé qu'il ne rendrait pas la vaccination obligatoire mais a exhorté la population à se faire vacciner contre le covid-19.

Dans une allocution pleine d'émotion, Roosevelt Skerrit a lancé :

Vaccinons nous avec les vaccins à notre disposition. Les médecins ont parlé. Les épidémiologistes ont parlé. Les scientifiques ont parlé. Les malades dans nos hôpitaux ont parlé. Et en quelque sorte, les millions de morts de covid dans le monde ont parlé

 Si la Dominique a enregistré son premier mort du covid-19 en ce mois d'août, l'île ne s'est préservée qu'au prix de sacrifices qui sont désormais quasiment intenables. Se privant notamment de la manne financière du tourisme.

C'est ce qu'à rappeler Roosevelt Skerrit dans son allocution :

Nous n'avons pas d'or, nous n'avons pas de pétrole. Nous ne sommes pas un grand exportateur de biens et de services. Nous avons besoin que nos portes d'entrée soient ouvertes. Nous avons besoin de commercer et de faire des affaires avec le monde extérieur. Le covid va nous enfoncer sinon

A plusieurs reprises, il a rappelé que tout serait mis en place pour favoriser la vaccination des volontaires. Selon les dernières données disponibles, au 20 août 2021, 30% de la population dominicaise avait reçu au moins une dose de vaccin. 

Tags

À lire également