Les échos de campagne : Alternative populaire et citoyenne s’attaque à la vie chère, Alliance pour la Guadeloupe dénonce une fracture relationnelle entre la France et la Guadeloupe

Par • Mis à jour le 25/11/2015 - 18:56

Alain Plaisir (Alternative populaire et citoyenne) et Marie-Christine Myre-Quidal (Alliance pour la Guadeloupe) ont défendu leurs programme pour les régionales le mardi 24 novembre. Alain Plaisir était à Basse-Terre et Marie-Christine Myre-Quidal à Trois-Rivières.

    Les échos de campagne : Alternative populaire et citoyenne s’attaque à la vie chère, Alliance pour la Guadeloupe dénonce une fracture relationnelle entre la France et la Guadeloupe
La liste Alternative populaire et citoyenne conduite par Alain Plaisir a tenu une conférence, mardi 24 novembre, à Basse-Terre. La tête de liste abordé le développement des activités de production de la Guadeloupe. Alain plaisir a indiqué poursuivre sa lutte contre la vie chère en s’attaquant notamment à l’octroi de mer.



La liste nouvelle Alliance pour la Guadeloupe menée par Marie-Christine Myre-Quidal était à Trois-Rivières mardi à 18 heures. Jean Desjardin, quatrième sur la liste a pointé une fracture relationnelle entre la France et la Guadeloupe.