Fronde contre le nouveau président de la Chambre des métiers

Par 27/12/2019 - 18:29 • Mis à jour le 27/12/2019 - 15:54

Plusieurs élus de la chambre des métiers et de l’Artisanat de la Guadeloupe bloquent le fonctionnement de l’institution dirigée par Gabriel Foy, élu à la Présidence le 7 novembre 2019. 6 élus sur 11 ont signé une motion de défiance. Dans un courrier adressé le 22 décembre au préfet de Région, ces élus demandent à Philippe Gustin de dissoudre le bureau de la Chambre et de provoquer de nouvelles élections.

    Fronde contre le nouveau président de la Chambre des métiers

Les élus dénoncent « une situation inédite dans l’histoire de la chambre ». En effet, faute de quorum lors de l’assemblée générale du 21 novembre, « les comptes 2018 n’ont toujours pas été adoptés, pas plus que le budget primitif 2020 », alors que ce sont « des documents essentiels pour la vie de la chambre », souligne-t-ils.

Ce courrier adressé le 22 décembre au préfet de Région, dénonce l’élection de Gabriel Foy « au bénéfice de l’âge », le 7 novembre 2019, qui n’aurait « pas la confiance de ses collègues, membres du bureau ou de l’Assemblée générale».

6 élus sur 11 ont ainsi « signé une motion de défiance » et demandent au préfet de Région de « dissoudre le bureau de la Chambre et de provoquer de nouvelles élections ».

Ils dénoncent par ailleurs« un arrêté préfectoral arbitraire mettant fin à la présidence de Simon vainqueur », le précédent Président, considéré par eux comme « légitime».

Gabriel Foy se dit « surpris », mais pour lui « le travail se poursuit ».

Tags