Un ukrainien jugé pour vols de matériels électroniques

Par • Mis à jour le 23/05/2018 - 08:58

Un homme d'origine ukrainienne était jugé en comparution immédiate ce mardi au Tribunal de Grande Instance de Pointe-à-Pitre pour plusieurs vols commis à Saint-François et au Gosier. Il avait dérobé du matériel électronique et un peu d'argent. Il effectuera une peine en placement et suivi en association.

    Un ukrainien jugé pour vols de matériels électroniques

« Je n’ai rien fait de mal, je suis SDF », c’est avec ces quelques mots que le prévenu d’origine ukrainienne a tenté d’expliquer les faits qui lui sont reprochés. Il était en état de récidive et il était jugé pour 4 infractions. Plusieurs vols, notamment de matériels électroniques, casques audio, câble USB ou téléphone portable ainsi que la somme de 100 €. Il avait également commis un cambriolage avec menace de mort envers une personne. 

Pour le procureur "un homme qui ne fait pas d'efforts"

Pour le procureur, ces 4 infractions sont parfaitement établies. La vérité selon lui est la suivante : « Il a besoin d’argent, a un parcours de vie compliqué mais ne fait pas d’efforts pour s’en sortir». Le procureur de la République demande alors 2 ans de prison assorti de 15 mois de sursis et obligation de travailler. La défense demande de son côté une peine aménageable ainsi qu’un placement en suivi dans une association.

Les juges ont estimé que le prévenu était coupable des vols et des menaces qu’il a porté lors d’un de ses méfaits. Il a été condamné à un an de prison mais en placement extérieur en association. Il sera logé dans une association pour un suivi et une probable réinsertion dans la vie professionnelle.