Ils cambriolent pour assurer leur train de vie

Par • Mis à jour le 24/11/2016 - 16:29

Interpellés récemment, deux hommes ont écopé de 3 ans de prison au tribunal correctionnel de Pointe-à-Pitre. Après avoir commis une trentaine de méfaits de mai à novembre 2016, les prévenus ont été identifiés grâce au véhicule utilisé pour leurs cambriolages.

    Ils cambriolent pour assurer leur train de vie
De mai à novembre 2016, Joan Géréral, 24 ans, a écumé les habitations de Petit-Canal au Moule en passant par Morne-à-l'Eau.

Des couples, des familles entières ont été marquées par ce qui pourrait s'apparenter à un "viol de l'intimité", a indiqué maître Jean-Marc Ferly au tribunal correctionnel de Pointe-à-Pitre mercredi 23 novembre 2016.

Pour commettre ces méfaits, le prévenu bénéficiait de la complicité de Norden Hildebert, 28 ans et de son Audi Q5 tuné. Un véhicule facilement repérable.

Selon le parquet, une enquête rondement menée par les gendarmes a permis d'identifier les suspects. Au cours de leurs cambriolages, les deux hommes ont dérobé des bijoux, du matériel informatique, de la hifi.

Après analyse des préjudices, une compensation financières (dommages et intérêts) sera estimée en faveur des victimes.

Certaine d'entre elles ont versé quelques larmes durant l'audience. D'autres ont préféré vociférer contre les deux jeunes à l'écoute de leurs motivations.

Le plus surprenant tout de même dans cette affaire reste le train de vie des prévenus. Chaine en or à 10 000 euros, fusil à pompe, ils étaient dotés de l'attirail du parfait délinquant.

Après trois heures de délibéré, les deux jeunes ont écopé de trois ans de prison ferme assorties d'un mandat de dépôts.

Anaëlle Edom avec Rinsy Xieng