Une centaine de passagers d’Air Antilles bloqués à la Dominique

Par 13/01/2020 - 13:11 • Mis à jour le 13/01/2020 - 13:08

Une centaine de passagers sont bloqués à la Dominique depuis plusieurs jours. Air Antilles a annulé tous ses vols depuis vendredi. Un passager a contacté notre rédaction et la compagnie confirme la situation, assurant que « tout le monde » devrait rentrer ce lundi. En cause, selon la compagnie : les mauvaises conditions météo.

    Une centaine de passagers d’Air Antilles bloqués à la Dominique

Nelson Siba, originaire de Guadeloupe et résidant dans l’hexagone, avait décidé de passer quelques jours en vacances, chez ses parents qui habitent à la Dominique. Mais au moment de rentrer, samedi, il découvre que son avion est annulé : « quand on est arrivé tous les vols ont été annulés on n’a eu aucune information, on s’est aussi rendus compte que plusieurs passagers essayaient de prendre un vol depuis vendredi on s’est rendu à trois reprises à l’aéroport et chaque jour les vols étaient annulés ».

« Je n’ai aucune nouvelle de la compagnie », déplore encore Nelson Siba, qui ajoute « en Dominique personne ne nous aide à ce sujet, ils n’ont pas d’information depuis la Guadeloupe».

La famille Siba explique avoir « hébergé gratuitement des personnes rencontrées à l’aéroport », faute de prise en charge financière par la compagnie.

« On a tous perdu des journées de travail, on est tous bloqués », déplore encore le passager, ajoutant que « le Consul en Dominique est informé ».

« Les limitations aériennes nous interdisent de nous poser», explique Serge Tsygalnitzky, directeur général d’Air Antilles, confirmant que les vols de "vendredi, samedi et dimanche, ont été annulés". Les "conditions de vent" seraient en effet particulièrement défavorables "aux horaires prévus des vols", en soirée.

Serge Tsygalnitzky assure, ce lundi, que « tous les passagers pourront rentrer cet après-midi vers 14 heures » grâce à « des vols supplémentaires » qui ont pu être instaurés en journée.

« On est en train de faire un maximum de vols » assure-t-il. Quant à un éventuel dédommagement ou une prise en charge pour les nuits passées sur place, la compagnie évoque un « cas de force majeure ».

Tags