Un exercice militaire grandeur nature à Marie-Galante

Par 03/12/2015 - 16:41 • Mis à jour le 03/12/2015 - 16:41

Plusieurs centaines de militaires procèdent, cette semaine, à un exercice grandeur nature intitulé Tchimbé 2015. Pour mener à bien cette opération des bâtiments de la marine, des moyens aériens et une logistique précise ont été mis en place.

    Un exercice militaire grandeur nature à Marie-Galante
"Suite à un événement dramatique survenu cette semaine, les forces armées aux Antilles ont reçu l'ordre d'évacuer les populations civiles". C'est le scénario fictif de l'exercice grandeur nature, Tchimbé 2015 mis en oeuvre le mercredi 2 novembre 2015 par les services de l’Etat. Cet exercice a eu lieu à Marie-Galante.

Un petit groupe de journalistes a donc été invité à participer à l’événement. C’est à bord d’un CASA, un avion militaire que le groupe s’est envolé vers Marie-Galante. Il a atterri sur la base vers 9 heures. Sur place, les troupes sont déjà en poste depuis longtemps. Plusieurs centaines de militaires, des bâtiments de la marine, des moyens aériens et une logistique ont été déployés.

Cet exercice grandeur nature comprenait plusieurs volets comme la récupération des ressortissants et une mise en sécurité qui s’est déroulée à Folle Anse.

"Il y a une cellule animation conduite. Elle dirige l’exercice. Cette cellule va gérer en liaison avec le ministère des Affaires étrangères le suivi (de l’opération) (…) Une unité de combat est allée chercher les 25 ressortissants. Ils sont en cours d’évacuation", explique alors le Capitaine Arnaud du Poste Central de commandement.