Trente-deux "kabris" saisis par les autorités

Par 22/01/2016 - 22:24 • Mis à jour le 22/01/2016 - 22:24

Trente-deux scooters désossés ont été détruits, ce vendredi 22 janvier 2016, par la police et la gendarmerie.

    Trente-deux "kabris" saisis par les autorités
Trente-deux "kabris", ces scooters non réglementaires ont été détruits ce vendredi 22 janvier 2016. Ces saisies ont été réalisées aussi bien en secteur police qu’en secteur gendarmerie. En effet, gendarmes et policiers mènent régulièrement des opérations pour repérer ces véhicules qui ne sont pas homologués.

Souvent modifiés voire complètement désossés, les "kabris" peuvent être une source de danger pour le conducteur lui-même et pour les autres usagers de la route.

A en croire, Frédéric Sautron, le commandant de la compagnie de gendarmerie de Pointe-à-Pitre, la saisie de ces véhicules est un enjeu crucial dans la dynamique de lutte contre la délinquance :"Le scooter est un facteur aggravant dans les accidents, il représente une source de convoitise, enfin, c’est un moyen de locomotion pour les délinquants".