55 morts: les autorités renforcent les contrôles routiers

Par • Mis à jour le 20/12/2016 - 16:07

Les chiffres affolent les compteurs. 55 personnes ont trouvé la mort sur nos routes depuis le début de l'année 2016. Soit 15 tués de plus que l'an dernier pour autant d'accidents en dépit de 15% de contrôles en plus. Les autorités augmenteront donc leur présence car dans bien des cas, les causes restent souvent les mêmes: alcool au volant, vitesse et téléphones portables. Par ailleurs, le procureur a tenu à rappeler les peines encourues en cas d'utilisation de photos, vidéos de victimes sur les réseaux sociaux.

    55 morts: les autorités renforcent les contrôles routiers
La Préfecture, la justice, la gendarmerie, la police, la douane, tout le monde est en alerte et sur le qui-vive. La fin de l'année va être stressante sur nos routes. Lundi midi, le départ d'une vaste et continue mobilisation durant toute la période de Noël et des fêtes de fin d'année a été donné à Basse-Terre et Gourbeyre. Nous sommes en alerte majeure ! Pour Frédéric Dauboeuf, le commandant de la gendarmerie en charge de la sécurité routière, il y a incontestablement un problème de comportement:



Toujours sur nos routes, en lien avec les accidents. Nous l'évoquions sur nos ondes avec le Procureur de la République de Pointe-à-Pitre : l'indiscrétion des badots témoins ou présents sur un accident qui n'hésitent pas à faire des photos ou filmer des victimes et de les partager, ensuite, sur les réseaux sociaux, sans se soucier de savoir si déjà les proches de ces victimes ont été informés. Sur ce sujet, xavier Bonhomme , procureur de la République:



Pierre Emmanuel/Richard Garnier