Une commerçante de 71 ans violée

Par • Mis à jour le 15/11/2016 - 17:52

L’horreur vécu par une commerçante de Pointe-à-pitre dimanche. La septuagénaire aurait été violée durant plus d’une heure, dans son magasin. L’agresseur présumé aurait ensuite pris la fuite avec l’argent de sa caisse. Un suspect a depuis été interpellé et placé en garde à vue. Des investigations de police sont en cours afin de vérifier s’il s’agit bien de l’individu impliqué.

    Une commerçante de 71 ans violée
Que s’est-il réellement passé ? S’agit-il du trentenaire mis en cause ? Ce sont les questions auxquelles tentent de répondre les enquêteurs. Certains éléments laisseraient penser que l’homme placé en garde à vue ce lundi, est celui qui aurait opéré ce weekend. Des expertises ont été ordonnées afin de faire la lumière sur cette sombre affaire. Dimanche en début d’après-midi, la tenancière d’un commerce situé près des quais, aurait vu surgir un individu menaçant et armé. Il se serait enfermé avec sa victime durant plus d’une heure afin de la violer.

La victime en état de choc

Traumatisée, la femme de 71 ans a depuis été prise en charge mais son état psychologique ne permet pour l’heure pas d’organiser une confrontation, d’autant plus qu’elle n’a pas encore pu être auscultée par le médecin judiciaire. Les enquêteurs du commissariat central se sont basés en attendant sur d’autres indices afin de remonter une piste. Ils ont fait un rapprochement avec un cambriolage survenu la veille et ciblant un fast food de la région pointoise.

Un butin retrouvé?

Des vidéosurveillances ont ainsi permis d’identifier un individus bien connu des services, puisqu’il présente une cicatrice sur le visage. En se rendant à son squat habituel, les agents auraient retrouvé l’important butin dérobé lors du viol. Mais rien n’est encore confirmé, les tests ADN devraient étayer ou pas cette hypothèse. En tout cas, des investigations sont actuellement en cours afin d’écarter les doutes et ainsi confondre, si c’est le cas, le suspect.

Rinsy Xieng