Les riverains de Capesterre-Belle-Eau ont-ils refusé le passage à un cortège funèbre ?

Par • Mis à jour le 26/10/2016 - 14:29

Un cortège funèbre n'a pas pu accéder au pont de l'îlet Pérou mardi 25 octobre 2016. Selon la famille, les manifestants de Capesterre-Belle-Eau ont délibérément refusé leur passage. Pour Freddy Bénis, le porte-parole du mouvement, un problème technique serait à l'origine de cet incident.

    Les riverains de Capesterre-Belle-Eau ont-ils refusé le passage à un cortège funèbre ?
Roselyne Francis devait porter sa mère en terre mardi 25 octobre 2016. Mais selon elle, le cortège funèbre a dû faire face à la mobilisation des habitants de Capesterre-Belle-Eau. Seul, le corbillard a été autorisé à passer.

Roselyne Francis aurait, pourtant, pris le soin d'alerter les manifestants et les autorités dès le début de la journée."On nous a demandé de passer par les Mamelles. Nous avons dit que c'était inadmissible", a-t-elle expliqué, sur les ondes de RCI Guadeloupe, ce mardi.

Selon la fille de la défunte, le bus affrété pour l’enterrement a été stoppé. Pourtant, la famille assure avoir suivi les recommandations des manifestants.

"Au piquet grève, ils nous ont dit, si vous avez le bus, on vous laisse passer", a précisé Roselyne Francis.

Freddy Bénis, le porte-parole des habitants de Capesterre-Belle-Eau, lui, a une tout autre version. C'est un problème technique qui aurait empêché le passage du bus.

Au demeurant, parents, amis et alliés ont tout de même dû marcher longuement pour rendre un dernier hommage à la défunte.


avec Warren Chingan


Ecoutez le témoignage de Roselyne Francis et la réponse de Freddy Bénis >>> Podcast Caraïbe soir du 25/10/2016 à partir de 6'31