Agressions sexuelles à Sainte-Rose et au Lamentin : les deux suspects interpellés

Par Rinsy Xieng 30/04/2021 - 12:43
01/01/2020 - 00:00
Guadeloupe

Dans l'affaire de l'agression d'une octogénaire hier jeudi à Sainte-Rose, un individu a finalement été interpellé par les gendarmes, et on peut dire de façon inattendue. L'état mental du suspect ne serait pas compatible avec une garde à vue, il a donc été transféré vers un établissement spécialisé de Saint-Claude. Quant à l'autre affaire, celle concernant un septuagénaire qui aurait au Lamentin, abusé d'une adolescente de 16 ans mardi. Lui a été déféré mais laissé libre sous contrôle judiciaire à des fins de vérifications.

    Agressions sexuelles à Sainte-Rose et au Lamentin : les deux suspects interpellés

Deux affaires à connotation sexuelle qui ont quelque peu marqué ces derniers, jours. Tout d'abord, le septuagénaire soupçonné d'avoir abusé d'une jeune fille de 16 ans au Lamentin, alors que cette dernière jobait chez lui, était présenté hier soir devant le pôle judiciaire pointois, après sa garde à vue. Confronté au magistrat, afin de s'expliquer sur les accusations à son encontre.

Pour l'heure, rien ne filtre sur la teneur des échanges avec le juge. Mais à l'issue des débats, le mis en cause à été remis en liberté sous contrôle judiciaire le temps de procéder à des investigations supplémentaires. Une information a d'ailleurs été ouverte, l'instruction est en cours. Selon nos informations, lui et l'adolescente seraient voisins. Il a tout de même été mis en examen pour viol aggravé et agression sexuelle, le temps de faire toute la lumière sur cette délicate affaire. 

Concernant la femme âgée de 80 ans, agressée chez elle jeudi matin tôt à Duzer Sainte-Rose, un suspect a finalement été interpellé et très rapidement grâce au déploiement des forces de l'ordre sur les routes en cette période de confinement. En effet, un individu qui circulait dans la voiture préalablement volée chez la victime, a été contrôlé en sud Basse-Terre, le conducteur a refusé d'obtempérer mais a quand même été interpellé.

Son état mental montrerait des anomalies sévères et une incompatibilité avec une garde à vue, d'où son transfert direct au centre de Montéran depuis. Une enquête pour flagrance est ouverte par la Brigade de Recherches de Gendarmerie, il s'agit de confirmer qu'il s'agit bien là de l'auteur du viol commis sur l'octogénaire.

 

 

Tags