3 prévenus écopent de prison ferme pour agressions avec arme

Par • Mis à jour le 07/06/2018 - 11:36

3 prévenus étaient jugés hier au Tribunal de Grande Instance de Pointe-à-Pitre pour violences avec armes et plusieurs vols. Il s’agit en fait d’une affaire de gang sous fond de conflits latents depuis plusieurs années. Tous sont récidivistes. Ce qui a fait éclater l’affaire entre ces 3 hommes, c’est un vol de scooter en mai dernier. Les 3 prévenus ont écopé d'une peine de prison ferme.

    3 prévenus écopent de prison ferme pour agressions avec arme

A la barre, trois prévenus. Deux guadeloupéens et un dominiquais. Les 3 hommes se connaissent depuis plusieurs années, deux d’entre eux sont mêmes voisins. Mais les relations entre les trois sont compliquées, voire mêmes très peu cordiales. L’un des prévenus est suspecté d’être à la tête d’un gang, une accusation que le mis en cause tentera de démentir durant toute la procédure d’audience. Mais voilà, le 27 mai dernier à Sainte-Rose, tout éclate. A l’origine, un vol de scooter. On apprend durant l’audience qu’il y a eu bien avant ce méfait, des agressions et menaces avec armes envers les familles respectives de chacun des prévenus. L’agression que le tribunal retiendra, une infraction et menace en pointant une arme envers l’une des victimes.

Tous les prévenus sont coupables

Dans cette affaire pour ainsi dire complexe, le procureur lancera : « Ici tout le monde est coupable », et pour cause, ils sont tous les trois récidivistes et tous ont commis des agressions. Les trois prévenus ont été jugés coupables. La peine la plus lourde prononcée, envers le prévenu suspecté d’être à la tête d’un gang est de 18 mois de prison et interdiction de porter une arme pendant 5 ans. La seconde peine concernant le Dominiquais, 1 an de prison avec une  interdiction de territoire pendant 5 ans, et interdiction de porter une arme pendant 5 ans également, et enfin, la peine la moins lourde, envers le voleur du scooter, 4 mois de prison avec interdiction de porter une arme.