En direct

Eurpoe 1

La maison de Pierre Aliker est en vente

La maison du docteur Pierre Aliker, le fidèle adjoint d'Aimé Césaire à la mairie de Fort-de-France, est à vendre.
Par RCI Martinique
Par RCI Martinique
Image
capture villa aliker
légende image principale
La maison du docteur Aliker mise en vente. ©Capture d'écran

L'annonce a été mise en ligne cette semaine sur les sites de ventes immobilières durant quelques jours, avant d'être retirée. Elle ressemblait à de nombreuses autres, à un détail près, son titre : Maison d'Aliker. Il s'agit en fait de la maison du docteur Pierre Aliker, l'homme qui fût le fidèle adjoint d'Aimé Césaire à la mairie de Fort-de-France.

Laissé plus ou moins à l'abandon depuis la mort de l'emblématique docteur, toujours vêtu de blanc, la demeure est occupée partiellement. Selon l'agence immobilière en charge de vendre le bien, une première annonce pour une mise en location en vue de le transformer en locaux commerciaux ou bureaux est restée sans succès.

La villa de 200 m2 est mise en vente au prix de 475 000 euros.

Qu'adviendra-t-il de cette demeure qui a abrité un illustre foyalais ? Sera-t-elle achetée par un privé et transformée en musée ? Sera-t-elle détruite ? La mairie de Fort-de-France se positionnera-t-elle pour intégrer le bien au patrimoine de la commune ? À suivre.

Tags (Étiquettes)
Rubrique

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

À lire également

-Martinique
Le professeur de lettre et écrivain, Joseph Jos est décédé ce dimanche matin (18 février 2018). Il était âgé de 80 ans.
Société
0 Réactions
-Schoelcher - Martinique
Ce samedi matin, les 20 ans des villes de Houille en France et de Schoelcher ont été célébrés.
Société
0 Réactions
-Le Robert - Martinique
Xavier Fabre animateur en Ehpad s'est donné un défi. Traverser l'atlantique à la rame. Il était attendu en fin d'après-midi ce samedi, il arrivera fi...
Société
0 Réactions
-Martinique
Les prix des fruits et légumes ne cessent d'augmenter. Conséquence des nombreuses pluies qui ont touché notre île ces derniers mois.
Société
0 Réactions