En direct

Eurpoe 1

Disparition Camille Alexandre : "c'est un homme qui a beaucoup donné au sport martiniquais"

Depuis l'annonce de la disparition de Camille Alexandre, plusieurs hommages se sont succédés sur les réseaux sociaux.
Par Sullyvan Daphné avec Jessica Dantin
Par Sullyvan Daphné avec Jessica Dantin
Image
"C'est un homme qui a beaucoup donné au sport martiniquais"
légende image principale
Camille Alexandre. Photo : réseaux sociaux.

Voix emblématique du tour des yoles sur Martinique 1ère ou encore journaliste sportif atypique, Camille Alexandre était une encyclopédie du sport martiniquais. 

Depuis l'annonce de sa disparition, les hommages n'ont pas cessé d'inonder les réseaux sociaux.
 

Rubrique

Commentaires

C'était un grand homme,dès qu'il ouvrait la bouche j'étais impressionnée par tant de connaissance,il savait tenir un micro,on ne se connaissait pas personnellement ,mais j'ai eu beaucoup de tristesse en apprenant sa mort,les larmes ont coulé,il mérite un grand hommage et pourquoi pas son nom quelque part,en hommage à son dynamisme ,,son savoir,sa persévérence dans le travail,beaucoup de jeunes et moin jeunes doivent prendre exemple sur lui.Un établissement portant son nom.Saurait été bien,car il le mérite vraiment.

Soumis par edwige (non vérifié) le mer 14/02/2018 - 05:34

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

À lire également

-Fort-de-France
Les jours gras passés, la ville de Fort-de-France a fait le bilan de son carnaval 2018. Un bon cru, malgré une légère baisse du nombre de festivaliers...
Société
0 Réactions
-Scheocher - Martinique
Ce mardi 20 février s'est tenu un salon consacré au tourisme digital en Martinique. Une stratégie de communication numérique bien moins coûteuse que l...
Société
0 Réactions
-Fort-de-France Martinique
Le comité martiniquais du tourisme a présenté son bilan de l'année 2017. Et les chiffres sont excellents.
Société
0 Réactions
-Martinique
Le professeur de lettre et écrivain, Joseph Jos est décédé ce dimanche matin (18 février 2018). Il était âgé de 80 ans.
Société
0 Réactions