En direct

Eurpoe 1

Un stage pour lutter contre les violences faites aux femmes

L'idée est de sensibiliser les primo-délinquants à la lutte contre les violences faites aux femmes. Une convention a été signée en ce sens ce vendredi 27 octobre entre le parquet et l'ALEFPA.
Par Clara Vincent
Par Clara Vincent
Image
Signature de convention pour le stage de lutte contre les violences faites aux femmes
légende image principale
Signature de convention pour le stage de lutte contre les violences faites aux femmes

Il s'agit d'un moyen concret de lutte contre les violences faites aux femmes. Car ce stage, monté par l'ALEFPA, l'Association laïque pour l'éducation, la formation, la prévention et l'autonomie, est avant tout destiné, sur demande du procureur, aux primo-délinquants qui font l'objet d'une plainte pour violences conjugales . Selon Renaud Gaudeul, le procureur de la République, "l'idée est de dire qu'on ne laisse plus passer la première gifle". 

Pendant plusieurs mois, ces primo-délinquants suivent ainsi des modules de trois niveaux différents.

Les textes de lois sont d'abord rappelés en début de stage. Ensuite, des entretiens individuels sont organisés afin de cibler le contexte familial, les maux éventuels de l'enfance ou encore les addictions potentielles. Les discussions sur la conception du couple et la raison des violences portées sont la deuxième étape. Enfin, un décryptage général est fait sur la violence et ses conséquences.

En parallèle, la victime est informée de l'avancée de chacune des étapes. 

Pour Renaud Gaudeul, le procureur de la République pour qui la lutte contre les violences faites aux femmes est l'une des priorités, ce stage est "une réponse pénale nécessaire qui manquait ici en Martinique". 

Rubrique

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

À lire également

-Ducos - Martinique
Le détenu de 23 ans qui a tenté de mettre fin à ses jours la nuit dernière venait d'être jugé pour une agression à main armée. Il avait été condamné à...
Justice
0 Réactions
-Martinique
Les gendarmes ont fini par mettre la main sur plusieurs braqueurs impliqués dans des vols avec violence au mois juin et de septembre 2017. Ils ont été...
Justice
0 Réactions
-Martinique
Le dossier qui oppose la société COFIC à la mairie du Diamant est examiné ce mardi (14 novembre 2017) par la cour d'appel de Fort-de-France. En jeu, 1...
Justice
0 Réactions
-Rivière-Salée
Le tribunal administratif de Martinique a décidé de fermer le Domaine de l'Oasis, car le lieu ne respecte pas les normes de sécurité. Le propriétaire ...
Justice
0 Réactions