En direct

Eurpoe 1

Il pourchasse son ex-compagne jusqu'au commissariat

Un conjoint violent était présenté en procédure de comparution immédiate mardi devant le tribunal correctionnel. Il avait le week-end dernier, frappé son ex femme au Lamentin. De surcroît, il avait pourchassé la victime et leurs deux enfants en voiture, tentant de provoquer un accident.
| par Rinsy Xieng
Image
Une course poursuite qui se termine au commissariat
légende image principale
Une course poursuite qui se termine au commissariat

Il est 23 heures dimanche soir, le prévenu de 27 ans tente de joindre son ex-compagne suite à problème lié à un de leurs enfants dont il a la garde le weekend. Le téléphone sonne dans le vide, il n’en faudra pas plus pour excéder ce papa. Après avoir contacté plusieurs personnes, il réussit à l’avoir, s’énerve et lui demande de "rappliquer" immédiatement. Quelque peu alcoolisé, l’individu s’emporte à son arrivée, il frappe brutalement la femme qui redémarre presque aussitôt mais elle a eu le temps récupérer ses enfants. L’ex-conjoint les pourchasse en voiture entre le Lamentin et le commissariat central, où court se réfugier la victime.

Il a tout tenté pour les stopper

Entre temps, il a tenté par tous les moyens de la stopper, lui fonçant à deux reprises dedans sur la route. Une conduite très dangereuse, rappelons en présence d’enfants de 4 et 5 ans. Une fois arrivé au poste, un policier s’interpose, il est lui aussi pris à parti, résultat 8 jours d’ITT. Poursuivi pour violences, l’homme a tout reconnu à la barre, il s’est excusé plusieurs fois.  « C’est parce que j’étais ivre » a-t-il indiqué, « je ne recommencerai plus ». Le procureur a requis 1 an ferme. Avec un casier vierge, un emploi stable et une attitude convaincante, les juges l’ont condamné à 12 mois de prison mais intégralement assortis d’un sursis mise à l’épreuve. 

Rubrique

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

À lire également

-Martinique
Créée en 1993, la réparation pénale a mis du temps à s'installer dans les mœurs des juridiction. Désormais, les juges y ont de plus en plus recours. 2...
Justice
0 Réactions
-Martinique
Le surveillant pénitentiaire accusé d'exhibition sexuelle a été condamné mercredi dernier (11 octobre 2017) à 6 mois de prison avec sursis.
Justice
0 Réactions
-Martinique
Les agresseurs de Kévin Philippy, ce policier dont la voiture a été brûlée en marge d'une manifestation le 18 mai 2016, ont été condamnés à plusieurs ...
Justice
0 Réactions
-Martinique
Le décès de Lionel Longlade, jeune gendarme en vacances, lors d'une partie de pêche sous-marine le 10 septembre dernier avait suscité une forte émotio...
Justice
0 Réactions