En direct

Eurpoe 1

Il met les demandeurs d'emploi et les employeurs martiniquais en relation via Whatsapp

Un mode de réseautage direct pour trouver du travail. C'est ce que propose Jean-Pascal Siounandam et ça marche.
Par Karl Lorand et Hanna Roseau
Par Karl Lorand et Hanna Roseau
Image
Jean-Pascal Siounadam
légende image principale
Jean-Pascal Siounadam aide les Martiniquais à trouver un travail. ©SD/RCI Martinique

En un an (décembre 2016 à décembre 2017), le nombre de demandeurs d'emploi inscrits à Pôle Emploi a augmenté de 5% dans la catégorie A. On compte 43 380 désormais  personnes sans aucune activité professionnelle.

Alors, à l'heure où Pôle emploi et les autres organismes peinent parfois à trouver une solution voici une initiative originale. Jean-Pascal Siounandam a décide en août dernier de créer un groupe whatsapp afin de poster des offres d'emplois ou de formations. Âgé de 21 ans, en formation chef de projet marketing internet à l'EGC, il gère désormais 12 groupes qui vont de la recherche d'emploi à la vente de véhicules.

Chaque groupe compte 240 membres, limite autorisée par whatsapp. Il ne compte plus ceux qui ont pu trouver un emploi grâce au groupe.

Le reportage de Hanna Roseau :

Pour accéder à ces groupes Whathapp, il faut passer par un autre réseau social Facebook en cliquant sur ce lien.

Tags (Étiquettes)
Rubrique

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

À lire également

-Martinique
Des allers simples transatlantiques à 195 euros. C'était l'annonce de Marc Janaillac, le PDG d'Air France, vendredi (16 février 2018) sur Europe 1. De...
Economie
0 Réactions
-Martinique
Deux grandes enseignes spécialisées ferment leurs portes en ce mois de février 2018. Les Galerie Lafontaine ont déjà baissé leur rideau. Go Sport a ég...
Economie
0 Réactions
-Paris
La Cour des Comptes a publié hier son rapport annuel sur la gestion de l'argent public. Et cette année, les Outre-mer n'ont pas été trop égratignés pa...
Economie
0 Réactions
-Martinique
Laurent Giboyau réussira-t-il son défi ? Ce carnavalier endurci s'est donné comme mission de réussir son carnaval avec 10 euros en poche par jour.
Economie
0 Réactions