En direct

Eurpoe 1

Deux Martiniquais à l'assaut de la haute gastronomie

Grégory Anelka et Sébastien Jean-Joseph sont prêts à voler de de leurs propres ailes. Après avoir décroché une étoile avec les Fables de la Fontaine, ils se lancent dans leur propre aventure gastronomique.
Par RCI Martinique
Par RCI Martinique
Image
Sébastien Jean-Joseph, Julia Sedefdjian et Grégory Anelka
légende image principale
Sébastien Jean-Joseph, Julia Sedefdjian et Grégory Anelka. ©Facebook Julia Sedefdjian

Dans la capitale, rare sont les restaurants où la culture créole est élevée au rang gastronomique, c’est pourtant l’ambition de deux martiniquais : Grégory Anelka et Sébastien Jean-Joseph. Ils se sont associés à la plus jeune cheffe étoilée de France pour ouvrir deux restaurants dont l’un sera entièrement dédié à la gastronomie caribéenne.

Ils approchent la trentaine, elle a 23 ans et se sont connus au Restaurant Gastronomique Les Fables de la Fontaine qui a glané une étoile au Guide Michelin il y a deux ans pour une carte très axée sur les fruits de mer et le poisson ; AUjourd’hui, ils ont décidé d’ouvrir leurs propres restaurants dans le 5è arrondissement de Paris : l’un Baeta proposera une cuisine méditerranéenne… Pour l’autre « Bo », c’est le second de cuisine Sébastien Jean-Joseph, passé par l’institut Paul Bocuse de Lyon, qui confectionnera des plats antillais.

Le reportage d'Eric Dupuis : 

 

Tags (Étiquettes)
Rubrique

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

À lire également

-Martinique
Des allers simples transatlantiques à 195 euros. C'était l'annonce de Marc Janaillac, le PDG d'Air France, vendredi (16 février 2018) sur Europe 1. De...
Economie
0 Réactions
-Martinique
Deux grandes enseignes spécialisées ferment leurs portes en ce mois de février 2018. Les Galerie Lafontaine ont déjà baissé leur rideau. Go Sport a ég...
Economie
0 Réactions
-Paris
La Cour des Comptes a publié hier son rapport annuel sur la gestion de l'argent public. Et cette année, les Outre-mer n'ont pas été trop égratignés pa...
Economie
0 Réactions
-Martinique
Laurent Giboyau réussira-t-il son défi ? Ce carnavalier endurci s'est donné comme mission de réussir son carnaval avec 10 euros en poche par jour.
Economie
0 Réactions