En direct

Eurpoe 1

Crise humanitaire à Porto Rico après le passage de l'ouragan Maria

Privée d’eau, d’électricité et sans communication depuis une dizaine de jours, les autorités parlent de crise humanitaire et accusent le gouvernement Trump d’avoir trop tardé à envoyer de l’aide.
| par Olivia Losbar
Image
Drapeau Porto Rico
légende image principale
Drapeau Porto Rico

« Je sais que les politiques ne doivent pas pleurer, surtout pas à la télévision Nous sommes confrontés à une crise humanitaire et si nous ne recevons pas d’aide, il y aura des centaines de morts. » voilà ce que déclarait Carmen Yulia Cruz, le maire de San Juan, les larmes aux yeux, le 26 septembre dernier. Sur le tee-shirt arboré par l’élue de la capitale dévastée par le cyclone Maria, un message sans équivoque « Aidez-Nous, nous sommes en train de mourir ».

A l’instar de nombreuses iles dans la Caraibe, Puerto Rico a durement été touché par le passage de l’ouragan Maria. Au moins 16 personnes ont perdu la vie lors du passage du cyclone et plusieurs milliers d’habitants se retrouvent sans-abris.

L’ouragan de catégorie 5 a provoqué d’importants dégâts matériels et de nombreuses villes ont été touchées par d’importantes inondations.

Ce vendredi, les autorités ont annoncé que seuls 4,5% du réseau électrique étaient opérationnels et seule la moitié de la population de l’île avait accès à l’eau courante.

Une situation de crise, qui, selon les autorités de San Juan, aurait déjà provoqué la mort de deux personnes faute de respirateurs dans les hôpitaux.

Dans son intervention le 26 septembre dernier, le maire de la capitale, Carmen Yulia Cruz a accusé le gouvernement de Donald Trump de « faire passer la dette de Porto Rico avant les humains ».

Un gouvernement sous le feu des critiques et accusé de considérer les porto-ricains comme un peuple de seconde zone.

Beaucoup ont jugé en effet que l’équipe Trump a beaucoup tardé à réagir après le passage de l’ouragan contrairement aux mesures d’urgence immédiatement mises en place pour le Texas et la Floride après les passages des cyclones Harvey et Irma.

Dans un tweet, la chanteuse Rihanna, très engagée dans les causes humanitaires, a même interpellé le président Donald Trump sur l’extrême gravité de la situation à Porto Rico.

La réponse du président américain sur son compte Twitter ce samedi, n’est pas prête d’apaiser les tensions.

Donald Trump a en effet reproché aux autorités de Porto Rico « de trop attendre sur le gouvernement et d’être incapables de mettre leurs employés au travail pour aider ».

Néanmoins, cette semaine, près de 5000 soldats de l’armée américaine ont été déployés sur l’ile.

Ce jeudi, le général Jeff Buchanan a annoncé l’envoi de cargaison d’argent liquide afin de faire tourner à nouveau l’économie.

Sur l’ile, les secours s’organisent et les opérations de déblaiement se poursuivent. Le centre du territoire, durement touché, reste pour l’heure, inaccessible.

Selon les autorités, au vu des dégâts considérables, Porto Rico doit « repartir à zéro ».

Les destructions sont d’ailleurs comparées à celles occasionnées par le passage de l'ouragan Katrina à La Nouvelle-Orléans en 2005.

Aux Etats-Unis, de nombreuses célébrités se mobilisent pour soutenir l’ile. La chanteuse et actrice Jennifer Lopez, originaire de Porto Rico a d’ores et déjà fait don d’un million de dollars à plusieurs ONG.

Rubrique

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire
Autres articles recommandés
-   
Porto-Rico
"Porto Rico est dans un état très, très, très délicat... Le réseau électrique est détruit", a expliqué le président des États-Uni...
Caraïbes
Réactions

À lire également

-Saint-Martin
Juste après le passage dévastateur de l’ouragan Irma, une grande collecte a été organisée par la fondation « Art Saves Lives ». A sa tête, la danseus...
Caraïbes
0 Réactions
-Saint-Barthélémy
Frédéric Gouon a quitté Saint-Barthélémy le 18 septembre pour échapper à l'ouragan Maria. Depuis sa famille est sans nouvelles.
Caraïbes
0 Réactions
-Baie-Mahault - Guadeloupe
Un couple de guadeloupéens a vécu le passage de l’ouragan Maria à Porto Rico. Bloqués sans eau, ni vivres, livrés à eux même, ils ont vécu l’enfer.
Caraïbes
0 Réactions
-Baie-Mahault - Guadeloupe
Sarah Gysler alias l’Aventurière fauchée est suivie par près de 35 000 abonnés sur Internet. Une notoriété dont elle se sert pour appeler à soutenir ...
Caraïbes
0 Réactions