En direct

Eurpoe 1

Allen Chastanet, nouveau président en exercice de l'OECS

Depuis le 18 juin 2017, le premier ministre de Sainte-Lucie Allen Chastanet assure la présidence de l’Organisation des États des Caraïbes Orientales (OECO) pour une année. Son entrée en fonction coïncide avec le 36ème anniversaire de l'OECS (selon la dénomination anglaise : Organisation of Eastern Caribbean States) à laquelle la Martinique a adhéré en février 2015 comme membre associé. Le nouveau président en exercice de l'OECO a appelé les pays membres à se préparer à affronter de nouveaux défis.
| par Jean-Philippe Ludon, @jpludonrci
Image
Allen Chastanet, nouveau président en exercice de l'OECS-OECO
légende image principale
Allen Chastanet, président de l'Organisation des États des Caraïbes Orientales (OECO-OECS)

Après Thimoty Harris, le premier ministre de Saint-Kitts and Névis, c'est son homologue de Sainte-Lucie, Allen Chastanet qui assure depuis dimanche la présidence en exercice pour un an de l'OECS. Sa prise de fonction coïncide avec le 36ème anniversaire de l'Organisation des Etats des Caraïbes Orientales (ou Organisation of Eastern Caribbean States en anglais) qui compte aujourd'hui dix pays membres.

Une organisation à laquelle la Martinique a adhéré avec le statut de membre associé en février 2015. C'était à Schœlcher (Martinique), en présence de plusieurs chefs de gouvernement de la Caraïbe à l'occasion de la 60ème conférence de l'organisation.

L'OECS-OECO avait vu le jour le 18 juin 1981. Son histoire a évolué en plusieurs étapes. La mise en place d'un marché commun et d'une banque centrale, d'une autorité de l'aviation civile et des télécommunications des Caraïbes Orientales en sont quelques exemples. Comme l'émergence en janvier 2011 du traité de Basse-Terre qui a conduit à une intégration plus large des pays membres. 

Elle s'est traduite par l'institution d'un seul espace financier et économique ouvert à la libre circulation des personnes et des marchandises, entre autres choses.  Autant de jalons de cette union économique qu'a tenu à rappeler dans un discours aux citoyens de l'OECO, son président en exercice Allen Chastanet. (Discours que vous pouvez voir et écouter dans la vidéo ci-dessous et lire la traduction (google) française dans le fichier joint à la fin du présent article).

Dans son discours, Allen Chastanet a insisté sur les nouveaux défis  de la mondialisation auxquels l'organisation devra faire face avant d'inviter les citoyens de cette union à ne pas s'endormir sur leurs lauriers mais à être prêts à relever ces défis.

Il s'agit, selon lui, de tirer aujourd'hui le meilleur du mouvement d'intégration entamé dans cet espace. Pour entre autres, s'attaquer à nos problèmes d'endettement élevé, de faiblesse d'emploi, de pauvreté, criminalité et sécurité, changement climatique, sécurité alimentaire, aux défis liés à la santé, inactivité dans notre secteur privé. Et les conditions de commerce défavorables et le commerce international."

Selon lui, la lutte contre le changement climatique doit être au premier rang des priorités de l'organisation. On retiendra aussi de son discours sa préoccupation quant aux changements de gouvernance aux Etats-Unis, au Royaume-Uni et en France. Aux conséquences du Breixit au moment où vont débuter les renégociations des accords de Cotonou qui régissent le partenariat entre l'Union Européenne et les ACP (Afrique, Caraïbes, Pacifique).

Dans tous les cas, nous devons nous assurer de négocier de nouveaux accords de partenariat qui tiennent compte de nos caractéristiques et de nos besoins particuliers en tant que petits États insulaires en développement.

      

Rubrique

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

À lire également

-Saint-Martin
Juste après le passage dévastateur de l’ouragan Irma, une grande collecte a été organisée par la fondation « Art Saves Lives ». A sa tête, la danseus...
Caraïbes
0 Réactions
-Saint-Barthélémy
Frédéric Gouon a quitté Saint-Barthélémy le 18 septembre pour échapper à l'ouragan Maria. Depuis sa famille est sans nouvelles.
Caraïbes
0 Réactions
-Abymes, Guadeloupe
Privée d’eau, d’électricité et sans communication depuis une dizaine de jours, les autorités parlent de crise humanitaire et accusent le gouvernement...
Caraïbes
0 Réactions
-Baie-Mahault - Guadeloupe
Un couple de guadeloupéens a vécu le passage de l’ouragan Maria à Porto Rico. Bloqués sans eau, ni vivres, livrés à eux même, ils ont vécu l’enfer.
Caraïbes
0 Réactions